Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal

1929 - Diary of a lost girl

Aller en bas

1929 - Diary of a lost girl Empty 1929 - Diary of a lost girl

Message par Delnis 17.11.19 0:06

DAS TAGEBUCH EINER VERLORENEN
(VI: Diary of a lost girl ) - (VF: le journal d'une fille perdue)

GERMANY - GW Pabst - 105 min - B&W
Wiki - IMDB: 7,9
1929 - Diary of a lost girl Diary_10
Cast:

Louise Brooks: Thymian
Joseph Rovensky: The father
Fritz Rasp : Meinert
Vera Pawlowa : tante Frieda
Edith Meinhard : Erika
Andrews Engelmann : Warden
André Roanne :  count Osdorff
Franziska Kinz : Meta

Synopsis

Thymian is the daughter of a rich pharmacist. Raped by the assistant, she's pregnant and dishonored for the "family".

The child is abandoned, and Thymian sent to a hard reformatory. She escaped and tried to survive without nothing...








1929 is the year Pabst for Louise, ousted from Hollywood, and that's a very good thing.

After "Lulu" she embodies this time the candor of a teenager. And frankly, I say thank you Germany and Mr Pabst for this time offer him a beautiful role where she suffered the misfortunes and she is not an unhealthy Vamp.

Then, she will be a big part of the film wisely dressed  and her behavior will never be  provocative, demonstrating that she is something other than a sex symbol, but a damn good actress.

1929 - Diary of a lost girl Diary_11

The film depicts a degenerate society, where men outrageously dominate submissive women who adapt as they can, using seduction or manipulation, does Meta do anything else ?. It's great to see Louise so abused, victim, we are at the antipode of the image that sticks to her skin.

So this film is probably her best performance because it is not her natural way. We suffer for her, so many injustices and humiliations, to ultimately remain very dignified and showing a big heart.

A movie that also reframes prostitutes, these "lost girls" as they said, no abortion possible, no child out of wedlock and families who chased them outright.

How can you live ? which choices did they have ?  Same subject  of  "Street Angel" where Angela (Janet Gaynor) also defends the situation of miseries that push girls to this end.
1929 c'est l'année Pabst pour Louise, évincée d'Hollywood, et c'est tant mieux, après "Loulou" elle incarne cette fois la candeur d'une adolescente. Et franchement je dis merci l'Allemagne et Mr Pabst pour lui offrir cette fois un beau rôle où elle subit les malheurs et où elle n'est pas une Vamp malsaine.

D'ailleurs elle sera une grande partie du film habillée sagement et son comportement sera tout sauf provocant, démontrant qu'elle est autre chose qu'un sex symbol mais une bonne comédienne.

1929 - Diary of a lost girl Diary_11

Le film dépeint une société dégénérée, où les hommes dominent outrancièrement des femmes soumises qui s'adaptent comme elles peuvent en utilisant séduction ou manipulation, Meta fait elle autre chose ? C'est formidable de voir Louise ainsi malmenée, victime, on est à l'antipode de l'image qui lui colle à la peau, et du coup ce film est surement sa meilleure performance  puisqu'elle n'est pas dans son naturel.

On souffre pour elle, tant d'injustice et d'humiliations, pour au final rester très digne et faire preuve d'un grand cœur. Un film qui recadre aussi les prostituées, ces "filles perdues" comme ils disaient, pas d'avortement possible, pas d'enfant hors mariage et des familles qui les chassaient carrément.

Que leur restait il pour vivre ? On rejoint "Street Angel" où Angela (Janet Gaynor) défend elle aussi ces situations de misères qui poussent des filles à cette extrémité.


Delnis
Delnis

Masculin Messages : 318

https://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum