Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -44%
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café ...
Voir le deal
49.99 €

1929 - Pandora's box (Lulu)

2 participants

Aller en bas

1929 - Pandora's box (Lulu) Empty 1929 - Pandora's box (Lulu)

Message par Delnis 15.11.19 15:08

DIE BÜCHSE DER PANDORA
(VF: LOULOU)
GERMANY - GW Pabst - 133min - B&W
Wiki IMDB:7,2
1929 - Pandora's box (Lulu) Pandor11
Cast:

Louise Brooks: Lulu
Fritz Kortner: Dr Schön
Francis Lederer: Alwa Schön
Carl Goetz: Schigolch
Krafft-Raschig: Rodrigo Quast
Alice Roberts: Countess Geschwitz
Synopsis
A magnetic dancing girl tries to live without rules, everyone likes or loves her, but it's impossible to share in Love...




1929 - Pandora's box (Lulu) Greek_12
Pandora, the greek Goddess

* READ ENGLISH VERSION * :





Being  Pandora or the curse to please too much...

Inspired by 2 german plays, GW Pabst made a second movie adaptation. The first choice to play Lulu was Marlene Dietrich, after all it's a german movie, but GWP felt it wasn't the good casting, he wanted a youngest  american beauty, Louise Brooks, who was the first US Star to accept coming in Germany.

Obviously a young american woman in 1928 was much more emancipated than european women. The old Europa was still stuck in rough moral. The young Louise liked to partying, so her  natural gaiety was perfectly suited to the role of Lulu.

And after all, in Europa, all Louise are nicknamed "Loulou", so her forename wasn't it a presage ?  Very Happy

In fact, Louise played her own way of life: " i do what i want, i drink alcool, i smoke, i dress as i want, I make love, etc..."

She was a real tsunami of feminism and of course she paid the highest price. Because of so many tough critics, the movie was heavily censored, cut or forbidden. I think that young actresses didn't really realize that their actions were for the first time mondially seen, and the entire world is not NYC or Hollywood.

During a long time, it was impossible to see the real movie, so thanks for its restoration and now we can see the original version. I think that today's women could honor Louise because she sacrified her career for her liberties, your liberties ! and finally contributed to change the World.
1929 - Pandora's box (Lulu) Angry_10

So Ladies & Girls everywhere !

Say thank you to this great lady !  

Twisted Evil

Thank you GW Pabst for your choice because now this movie is a masterpiece, we feel that the director was fascinated by Louise and he filmed her so well. She's naturally beautiful, but PWB made her wonderful. ♥

She seems to be a magnetic sun, where everyone came to close and burnt. Her smile, her elegant soft moves, and her look made of her a powerful Pandora, after all she was a Goddess.

She knew that, and played with it, like a child and her toy.

But when you open the box, it's curses for everyone,...


* LIRE LA VERSION FRANCAISE * " :





Etre Pandora ou la malédiction de trop plaire ...

Inspiré par 2 pièces allemandes, GW Pabst réalisa une deuxième adaptation cinématographique. Le premier choix pour jouer Loulou était Marlene Dietrich, après tout c’est un film allemand, mais GWP estima que ce n’était pas le bon casting, il préféra une beauté américaine plus jeune, Louise Brooks, qui a été la première Star US à accepter de venir tourner en Allemagne.

De toute évidence, une jeune américaine en 1928 était beaucoup plus émancipée que les femmes européennes. La vieille Europe était toujours coincée dans une rude morale. La jeune Louise aimait faire la fête et sa gaieté naturelle convenait parfaitement au rôle de Loulou. Et après tout, en Europe, toutes les Louise sont appelées "Loulou", alors son prénom n'était-il pas un présage ?

En fait, Louise jouait son propre mode de vie: "Je fais ce que je veux, je bois de l'alcool, je fume, je m'habille comme je veux, je fais l'amour, etc."

C’était un véritable tsunami de féminisme et, bien sûr, elle en paya le prix fort. Beaucoup de critiques, le film fut fortement censuré, coupé ou interdit. Je pense que les jeunes actrices n'avaient pas vraiment conscience que leurs actions étaient vues pour la première fois dans le monde entier et que le monde n'était ni New York, ni Hollywood...

Il était donc longtemps impossible de voir le vrai film et je pense que les femmes d'aujourd'hui pourraient honorer Louise parce qu'elle sacrifia sa carrière pour ses libertés et finalement elle contribua à changer le monde.
1929 - Pandora's box (Lulu) Angry_10

Alors Mesdames &mesdemoiselles !

Dites merci à cette grande Femme !!  Twisted Evil

Merci à GW Pabst son choix, car désormais ce film est culte. On sent que le réalisateur était fasciné par Louise car il l'a si bien filmée. Elle est naturellement belle, mais PWB l'a rendue merveilleuse. Elle semble être un soleil magnétique, attirant tout le monde et les brulant évidemment. Son sourire, ses gestes doux et élégants, et son regard  faisaient d'elle une puissante Pandora, après tout c'est une déesse. Elle le savait et en jouait, comme une enfant et son jouet.

Mais quand vous ouvrez la boîte, c'est une malédiction pour tout le monde.







Louise remembered Mr Pabst

Brooks’s Pandora’s Box performance made her a star and after a difficult time in Hollywood had for the first time  enjoyed the process of  making a film. Brooks once remembered:

   When we made Pandora’s Box, Mr. Pabst was a man of 43 who astonished me with his knowledge on practically any subject. I, astonished him because I knew practically nothing on every subject.

   In Hollywood, I was a pretty flibbertigibbet whose charm for the executive department decreased with every increase in my fan mail. In Berlin I stepped to the station platform to meet Mr. Pabst and became an actress. And his attitude was the pattern for all. Nobody offered me humorous or instructive comments on my acting. Everywhere I was treated with a kind of decency and respect unknown to me in Hollywood. It was just as if Mr. Pabst had sat in on my whole life and career and knew exactly where I needed assurance and protection.


La performance de Brooks dans Pandora’s Box en a fait une star et après une période difficile à Hollywood, elle a apprécié pour la première fois le processus de réalisation d’un film. Brooks s'est souvenu:

    Lorsque nous avons tourné "la boîte de Pandore", M. Pabst était un homme de 43 ans qui m'a étonné par ses connaissances sur pratiquement tous les sujets. Je l'ai étonné par mon ignorance sur tous les sujets. :-)

    À Hollywood, j’étais une joli pipelette dont le charme pour le département exécutif diminuait à chaque augmentation de la quantité de courrier de mes fans. À Berlin, je suis monté sur le quai de la gare pour rencontrer M. Pabst et suis devenue une actrice . Et sa noble attitude fut le modèle pour tous. Personne n'a fait de commentaires humoristiques ou instructifs sur mon jeu d'actrice. Partout, j'ai été traitée avec une sorte de décence et de respect que je ne connaissais pas à Hollywood. C’était comme si M. Pabst avait assisté à toute ma vie et à ma carrière et savait exactement où j’avais besoin d’assurance et de protection.


Thanks for Louise Mr Pabst  Very Happy
Mr Pabst wanted she stay in Europe, she went back to Hollywood, he warns her:
" You live like Lulu, you'll finish like her,..."

Oh why she didn't listen her pygmalion ?  Rolling Eyes


Splendid tribute by pop group O.M.D.






Dernière édition par Vault-Keepers le 11.01.20 8:25, édité 1 fois
Delnis
Delnis

Masculin Messages : 318

https://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

1929 - Pandora's box (Lulu) Empty Re: 1929 - Pandora's box (Lulu)

Message par maxi 22.12.19 11:39

1929 - Pandora's box (Lulu) 61e8c210

Après un nouveau visionnage d'une version Bluray du superbe coffret Tamasa consacré à Pabst, j'ai encore plus apprécié son travail, surtout les jeux d'ombres et la lumière avec notamment les yeux de Loulou qui scintillent, c'est de l’orfèvrerie photographique. Le film étant mélodramatique la N&B est vraiment idéal, surtout pour la 2e partie, notamment à Londres.

Je parlerai aujourd'hui de Schigolch, cet immonde ivrogne qui l'a visiblement "élevée" elle dit à un moment qu'il est son père et elle est sans cesse assise sur ses genoux comme font les enfants. Il semble bien trop vieux pour être son père biologique, mais pour Loulou ça semble être sa seule famille. Quand il ouvre son sac pour prélever des billets sans rien demander et Loulou qui en rit, on comprend qu'elle fût prostituée et lui son maquereau.  Avec une telle enfance, son rapport aux hommes est logiquement construit sur la séduction, c'est un réflexe acquis, un métier même. Elle est d'ailleurs très infantile dans ses attitudes et ses réactions capricieuses, comme dans sa loge avec le Dr Schön. Elle ne mesure en fait absolument pas le mal qu'elle fait, comme une enfant avec une boite d'allumette.

Revenons à ce Schigolch, il symbolise les vices, c'est lui la boite de Pandore: alcoolisme, proxénétisme, mensonge, duperie, vol, etc... c'est le serpent biblique qui sussure les mauvais conseils aux uns et aux autres et la cause des drames successifs qui vont frapper Loulou et ses amis. Il faut d'ailleurs noter le soin à le rendre vraiment repoussant avec ses chaussures usées, sa veste trop large, il est pathétique et le contraste avec Loulou est juste insupportable.

En fait Loulou ne connait rien de l'Amour, elle n'a pas eu d'affection parentale et ne connait des hommes que le sexe, bizarrement le seul moment de sincère tendresse elle l'a à la toute fin, car l'homme étant sans argent, elle le reçoit juste pour ça, pour une peu de tendresse, mais hélas c'était jack l'éventreur...
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum