Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-54%
Le deal à ne pas rater :
Colle Pattex « Ni clou ni vis » – Tube 52 g à 2,91€
2.91 € 6.35 €
Voir le deal

Frank Borzage (1893-1962)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Frank Borzage (1893-1962) Empty Frank Borzage (1893-1962)

Message par maxi 26.10.19 7:53




FRANK BORZAGE alias F.B.
1893 - 1962

Frank Borzage (1893-1962) Borzag11

This huge director is little known, we all know Chaplin or Griffith, while Frank Borzage (pronounced borzégui) is still 107 films! , dumb and talking since 1916, 2 Oscars especially for the extraordinary "7th Heaven" and it is especially the specialist of the Love. Influenced by Murnau, as many, his films of the 20s are cared for, the photo is to fall, the precision of editing and acting actors in the smallest gesture, the slightest gesture is surgical, he equaled the master.

Poet of love, he hated war, often present in his films to denounce absurdity and abominations, besides in "7th heaven", there is the Battle of the Marne reconstituted and well he did to realize this scene by another director, ...

Impossible to see all its 107 films obviously, from 1916 to 1959, besides some have disappeared or can not be found, but ten seems to me absolutely necessary for who wants to meet it.

It was the film historian Hervé Dumont who did a lot of work and wrote an 800-page booklet, which is essential for any moviegoer.


>  LIRE LA VERSION FRANCAISE <:

Cet immense réalisateur est finalement peu connu, tlm connait Chaplin ou Griffith, alors que Frank Borzage (prononcer borzégui) c'est quand même 107 films !!! , muets et parlants depuis 1916, 2 Oscars notamment pour l'extraordinaire "7th Heaven" et c'est surtout le spécialiste de l'Amour. Influencé par Murnau, comme beaucoup, ses films des années 20 sont soignés, la photo est à tomber, la précision du montage et du jeu des acteurs dans le moindre petit geste, la moindre mimique est chirurgicale, il a égalé le maître.

Poète de l'amour, il détestait la guerre, souvent présente dans ses films pour justement en dénoncer l'absurdité et les abominations, d'ailleurs dans "7th heaven", il y a la bataille de la Marne reconstituée et bien il a fait réaliser cette scène par un autre réalisateur,...

Impossible de voir tous ses 107 films évidemment, de 1916 à 1959, d'ailleurs certains ont disparus ou sont introuvables, mais une dizaine me semble absolument nécessaires pour qui veut le rencontrer.

C'est l'historien du cinéma Hervé Dumont qui a fait un très gros travail et a écrit un pavé de 800 pages, indispensable à tout cinéphile.
INTRO

- WIKI
- French Cinémathèque
- French Ciné-club
- Hervé Dumont's Book

Most known movies

- 1920 - Humoresque: First great movie
- 1924 - Secrets
- 1925 - The Circles
- 1925 - Lazybones - a lazy man with a golden heart
- 1927 - 7th Heaven The Masterpiece
- 1928 - Street Angel- misery in Napoli
- 1929 - Lucky Star - Baa Baa blackSheep
- 1929 - The River- Mary Duncan & Charles Farrell
- 1930 - Liliom - Love is sometime so sad
- 1931 - Bad Girl - nominated "Best Movie" &  2 Oscars
- 1932 - Farewell to arms - Helen Hayes - Gary Cooper
- 1936 - Désir - Dietrich & Cooper
- 1938 - 3 comrades - Germany after the defeat of 14-18
- 1940 - The storm who kill - James Stewart
- Etc  until 1959, his entire life !

dedicated Channel   Very Happy



Dernière édition par maxi le 10.11.19 16:03, édité 6 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Frank Borzage (1893-1962) Empty Re: Frank Borzage (1893-1962)

Message par maxi 31.10.19 8:32

Frank Borzage (1893-1962) Book_d13

Je vais visionner encore qqs films et surtout tous les suppléments souvent passionnants d’anecdotes. Je suis en train de lire le pavé de l'historien Dumont (800 pages), y'en a pour plusieurs semaines hein, c'est pas un roman et je zapperai surement qqs parties. Ensuite je posterai un résumé de tout ça pour compléter cet Hommage, avant Noël je pense.

A toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas et bien posez vous qqs questions simples:

- Un réa qui a fait 107 films, muets puis parlants, a donc la confiance de producteurs, et du succès, Non ?
- Un réa qui a fait tourner toutes les stars de ces différentes époques, a donc le respect des comédiens, Non ?
- Un Réa plusieurs fois oscarisé, ça compte non ?
- Et ce chercheur, qui n'est pas américain, et qui a pris des années pour rédiger une "bible" de 800 pages, étonnant non ?

Et bien c'est que c'est un très très grand, moins connu que John Ford, Hitchcock ou Vidor,... c'est totalement injuste.

Alors découvrez le si vous aimez le Beau cinéma, la passion, l'Amour Very Happy
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Frank Borzage (1893-1962) Empty Re: Frank Borzage (1893-1962)

Message par maxi 02.11.19 15:48

En fait je suis plongé dans la lecture du bouquin de Dumont. Après une première partie un peu ésotérique où il y a beaucoup de références à la Franc-maçonnerie et ses liens avec la philosophie et l'art en général, donc j'ai pas tout compris et j'ai sauté certains passages pas du tout grand public, j'ai attaqué l'histoire de sa vie.

Bien comprendre que rien n'était écrit sur sa vie, Mr Dumont a fait un travail d'investigations de plusieurs années, en parcourant les archives de presse, en rencontrant celles et ceux qui l'ont cotoyé, et par recoupement il a reconstitué à peu près sa vie, mais au moins on a de grandes lignes et les faits fondateurs du grand réalisateur. Il est clair que ce travail aurait du être fait par d'autres et de son vivant.
NB sur l'intro: la première partie du livre évoque tous ses grands films en spoilant la plupart, donc attention Spoilers !!! .

comme le pavé est énorme je préfère faire des petits résumés car à la fin j'aurai oublié le début  Very Happy





les 100 premières pages:
enfance et débuts au cinéma.
Fils de migrants (papa Italien et maman Suisse germanique), il est né aux USA, 4e d'une série de 14 enfants !! Il quitte l'école à 12 ans pour rejoindre ses 2 frères ainés qui bossent avec Papa Luigi le maçon. Sa vie commence donc avec une pelle et du mortier ! à 12 ans ! Passionné de théâtre il va voir tous les spectacles possibles en économisant, et quand plus tard, travaillant dans une mine d'argent, il se paiera ses premiers cours de comédie.

Bien décidé à vivre dans le monde du spectacle, il partira du foyer familial en suivant une compagnie de théâtre, mais de fiasco en fiasco il s'éloignera bien trop loin de chez lui pour rentrer et connaitra une adolescence rude faites de petits boulots divers, souvent rudes et il dormira même dans les parcs, il était devenu un vagabond affamé ! On comprend aisément que dans ses films il ait cette tendresse particulière pour les miséreux, il sait tout simplement ce que c'est que de souffrir du froid, de la faim, etc...

Ca n'est qu'à 16 ans, en 1910 ou 11 qu'il va enfin répondre à une annonce et être recruté dans une troupe de théâtre pour jouer du Shakespeare, c'est sa sortie de la misère et son initiation à la comédie, et après des mois de théâtre, il aura beaucoup appris et  il se rapprochera du cinéma qui est naissant.

Il semble que son premier rôle de figurant fut un western en 1912. En fait qqs jeunes ambitieux comme Harold LLoyd ou David Butler (a star is born 1937) trainent dans les studios se rendant disponibles pour un peu tout et n'importe quoi, dans l'espoir de tourner.

Il vivra ainsi jusqu'en 1913 en tournant dans tous ces premiers courts métrages quasiment tous disparus, des westerns de 10-15 min, tournés en 8 jours.

Mais sa percée va finalement se faire grâce à T.H. Ince, créateur du premier village de western, les premiers décors qui servirent à tant de Westerns, le genre préféré des néo cinéphiles. Il va en fait lui proposer des 1ers rôles en sortant justement du western:  romance, pirate et surtout en 1914 un film sur l'explosion d'un volcan japonais, 1er film catastrophe de l'histoire qui fera un malheur. Ecoutez bien, le stade de New-york, transformé en cinéma de plein air est trop petit pour accueillir 40 000 spectateurs ! il y a aura bagarres, émeutes et même des blessés !  

F Borzage star de cinéma était né !





A suivre ....  Wink F.B. Réalisateur & Comédien
ex The Pilgrim en 1917





maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Frank Borzage (1893-1962) Empty Re: Frank Borzage (1893-1962)

Message par maxi 10.09.20 6:08

revu hier "The Pilgrim" où FB est acteur réalisateur et rompt le style du western classique, en gros, pan pan poum poum, pour raconter une romance impossible. On devine très tôt chez lui cet attrait sentimental pour le cinéma "d'amour" , dont il est rappelons le, l'un des pionniers et l'un des maîtres. kisses
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Frank Borzage (1893-1962) Empty Re: Frank Borzage (1893-1962)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum