Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

1937 - A Star is born

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

1937 - A Star is born Empty 1937 - A Star is born

Message par maxi 18.10.19 12:52

A STAR IS BORN
(VF: Une étoile est née)
WIKI
1937 - A Star is born A_star10
USA - William Wellman - 1h50

Distribution:
Janet Gaynor : Esther Blodgett / Vicki Lester
Fredric March : Norman Maine
Adolphe Menjou : Oliver Niles
May Robson : Grand-mère Lettie
Andy Devine : Daniel « Danny »
Lionel Stander : Matt Libby
Owen Moore : Casey Burke
Synopsis
Les années 30, Hollywood fait rêver toutes les jeunes, une jeune femme décide d'y tenter sa chance




READ ENGLISH VERSION:

So when we talk about cult movies, this one is the essence, the proof ? a huge success, a shower of rewards and 3 remakes ! but then where does this craze come from ? I think that everything has been said and I give only my humble opinion.

First of all, it's the beginning of the talk lately, the movie theaters are always filled with novelties, then we move away from the terrible depression of 1929 and the morale comes back, the US economy is flourishing and Hollywood is an El dorado. But above all it's history of cinema, success, glory, and its downfall, because we the public are without the slightest compassion, so quick to adulate, to venerate these ephemeral stars that plunge to the lowest after to be familiar with the summits.

This is exactly the scenario of the Murnau's "The last laught", who will use a porter of hotel for the same demonstration.

Yes the film simply tells the story of cinema, its actors, producers, journalists and the stars, comets that burn intensely and briefly like fireworks flares.

The demonstration is based on the crossing of two people, one at the top and the other unknown, and the rise of the second is as fast as the fall of the first, the sadism of the writer is to make a couple who loves each other, which ends up making them all unhappy. Hazanavicius was largely inspired by this film for its nugget "The Artist" is a movie tribute to this magical era.

Let us assume that !  we, the spectators who burn those we have worshiped. A much needed lesson for any emerging star who might think himself eternal, because the harder will be the fall and how many died, by alcoholism, drugs and simply depression.

1937 - A Star is born A_star11
1937 - A Star is born A_star12

About actors playing: it slams, the tone is lively and no one chews his words. We are between two wars and the rule is not the delicacy or the diplomacy, it is the frankness, certainly better than the hypocrisy but oh so traumatizing, the words being often more devastating than the blows. Fredric March excellently interprets this celebrity star who thinks all allowed and untouchable and who will pay a very high price once the glory has disappeared, "the first will be the last" as would say FW Murnau. Note that his replicas full of a black humor and cynicism are a real treat, a time when showrunners were a little bit real authors and writers!

But of course FOX's star, turned 20th Century Fox, is the adorable Janet Gaynor, one of the most rare to have succeeded in both epochs. 10 years after "Sunrise"  and several other successes, she shines again and again by her naturalness which is sweetness, simplicity and sincerity. She plays some of her own story, the youngest Oscar winner at 22 and projected at the top of the displays at the same speed as her heroine. Esther is Janet, and she play her life, it's good cause that's what we love and this film will be the peak of her career. What is constant in her roles is the strength of her love, each time faced with the worst misfortunes, she resists everything and remains faithful, at the price of all sacrifices, I do not know if it still exists such love, but in any case it always pleases to believe it.
1937 - A Star is born 20371510
LIRE LA VERSION FRANCAISE:

Alors là quand on parle de film culte, celui là en est l’essence, la preuve ? un succès énorme, une pluie de récompenses et 4 remake ! mais alors d'où vient cet engouement ? Je pense que tout a été dit et je ne donne que mon humble avis.

D'abord c'est le début du parlant depuis peu, les salles de cinéma se remplissent toujours aux nouveautés, ensuite on s'éloigne de la terrible dépression de 1929 et le moral revient l'économie US est florissante et Hollywood est un El dorado. Mais surtout l'histoire c'est celle du cinéma, du succès, de la gloire, et de sa chute, car nous le public sommes sans la moindre compassion, aussi prompt à aduler, à vénérer ces étoiles éphémères qui plongent au plus bas après avoir tutoyer les sommets.

C'est exactement le scenario du "dernier des hommes" du Murnau, qui utilisera un portier d'hôtel pour la même démonstration.

Oui le film raconte tout simplement ce qu'est le cinéma, ses intervenants, producteurs, journalistes et les stars, ces comètes qui se consument intensément et brièvement telles des fusées de feu d'artifice.

La démonstration se base sur le croisement de 2 personnes, l'une au sommet et l'autre inconnue, et l'ascension de la seconde est aussi rapide que la chute de la première, le sadisme du scénariste étant d'en faire un couple qui s'aime, ce qui aboutit à les rendre tous les 2 malheureux. Hazanavicius s'est largement inspiré de ce film pour sa pépite "The Artist" qui est un film hommage à cette époque magique.

Et ne nous dédouanons pas de nos torts, nous les spectateurs qui brulons celles et ceux que nous avons adorés. Une leçon bien nécessaire pour toute star émergente qui pourrait se croire éternelle, car plus dure sera la chute et combien en sont morts, par alcoolisme, drogue et tout simplement dépression.

1937 - A Star is born A_star11
1937 - A Star is born A_star12

[justify]Coté comédiens, ça claque, le ton est vif et personne ne mâche ses mots. Nous sommes entre 2 guerres et la règle n'est pas la délicatesse ou la diplomatie, c'est la franchise, certes meilleure que l'hypocrisie mais oh combien traumatisante, les mots étant souvent plus dévastateurs que les coups. Fredric March interprète excellemment cette star fêtarde qui se croit tout permis et intouchable et qui va payer très cher ses écarts une fois la gloire disparue, "les premiers seront les derniers" comme dirait FW Murnau. A noter que ses répliques pleines d'un humour noir et de cynisme sont un vrai régal, une époque où les scénaristes étaient un peu écrivains !

Mais bien sûr LA star de la FOX devenue 20th Century Fox, c'est l'adorable Janet Gaynor, formidablement adaptée au parlant, une des rares à avoir réussie ds les 2 époques. 10 ans après l'Aurore et plusieurs autres succès, elle rayonne encore et toujours par son naturel qui est douceur, simplicité et sincérité, elle joue qq part son histoire, celle de la plus jeune oscarisée à 22 ans et projetée en haut de l'affiche à la même vitesse que son héroïne. Janet fait du Gaynor, ça tombe bien c'est ce qu'on adore et ce film sera le sommet de sa carrière. Ce qui est constant dans ses rôles c'est la force de son amour, chaque fois confrontée aux pires malheurs, elle résiste à tout et demeure fidèle, au prix de tous les sacrifices, je ne sais pas si ça existe encore un tel amour, mais en tout cas ça plait toujours d'y croire.

Janet quittera Hollywood 2 ans après à 33 ans, pour une nouvelle vie, de famille et d'artiste peintre,...[justify]



Dernière édition par maxi le 09.12.19 22:04, édité 5 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1937 - A Star is born Empty Re: 1937 - A Star is born

Message par maxi 28.10.19 17:06

I've got a simple DVD, without bonus, best quality than YT, mono soundtrack,
you discover janet was redhair and have a sweet voice.


Enfin reçu un DVD basique, aucun supplément, un VOSTFR, sans autre choix  Very Happy
une image meilleure que sur YT
une vidéo qualité DVD et un son mono, mais peu importe, on y découvre que Janet est rousse et sa voix aussi douce qu'attendue.


1937 - A Star is born A_star141937 - A Star is born A_star15

1937 - A Star is born A_star16


Dernière édition par maxi le 09.12.19 21:55, édité 1 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1937 - A Star is born Empty Re: 1937 - A Star is born

Message par Guest 28.10.19 21:02

ah ben thanks jamais entendu parlé Shocked
Anonymous
Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

1937 - A Star is born Empty Re: 1937 - A Star is born

Message par maxi 29.11.19 15:20

I think that Norman Maine is John Gilbert, the great MGM's Star, who felt in depression and alccolism and died in 1936

1937 - A Star is born 290px-10
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1937 - A Star is born Empty Re: 1937 - A Star is born

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum