Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

1927 - Sunrise ♥

2 participants

Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty 1927 - Sunrise ♥

Message par maxi 11.10.19 6:30

SUNRISE
a song of 2 humans

(VF: L'Aurore)
1927 - Sunrise ♥ 5a8d4710
USA - FW Murnau - 1h35 - 1927 - N&B
la fiche Wiki

Cast:
George O'Brien: the man
Janet Gaynor: the woman
Margaret Livingston: the city girl
Start
A peasant is bewitched by a vacationer, a magical vamp who will cause a tragedy.

Un paysan est ensorcelé par une vacancière, femme fatale qui va causer un drame.






The hypnotic power of the vamp / Le pouvoir hypnotique de la vamp





* READ ENGLISH VERSION * :

1927, 2 years before the great crisis, Murnau realizes his biggest film, even if in the cinema the success was mixed, with the time this film was acclaimed by all, Truffaut calls it: "the most beautiful of the films". Everything is perfect and offer such a film in 1927, FW Murnau, the German genius, called in USA by William Fox.

The title of the film is fundamental, "Sunrise: a song of 2 humans" .

Because it is the narration of the love of 2 people, 2 hearts, 2 humans,  who cut themselves literally of the world to almost merge in a Crazy Love, the one who reborn after the night, at Dawn, when the sun, star of light and only true God, dispel the night.

1927 - Sunrise ♥ 71932210

Murnau proposes a poetic construction, it is an expressionist, where the contrast is the rule, the sun, the day, the sweetness, the blondness, the pure love, ... oppose in all points to the moon, the night, wickedness, darkness, bestial sex ... Opposition between noisy town & peaceful countryside.

Obviously it's a manichean background as almost all dramatic works since always. As the history of humanity, torn by the eternal struggle of Good and Evil, this devil in each of us which must be controlled, because it's impossible to destroy it.

Graphically it's just dazzling, the film is a succession of scenes or plans hyper worked, postures, mimicry, lighting, ... I advise to review several times the film stopping on these moments as we visit a museum with its masterpieces paintings  to delight in their beauty.

1927 - Sunrise ♥ Sunris10

1927 - Sunrise ♥ Aurore10

The Vamp:
It is first the fault of the vacations, the boredom of the routine, the couple who purrs without flame. The city dweller is bored in the city and comes to get away in the countryside and have fun. She seduces a young peasant, finally she seems to really love him, but her character is not enough developed to know her feelings. But in 1927 it was secondary and she will be the necessary naughty girl, the witch, the vamp marriage breaker, black inside and outside, she is the devil.

The man:
He is happy, but he doesn't know it, he runs a sweet life, narrated by the mothers, between his work, his wife and his baby and doesn't realize what he will destroy. Bewitched by the sound of sirens (she whistles), he will succumb to the forbidden fruit, to the fresh flesh, to the moonlight. Even if he will resist when the vamp, like a biblical snake, will instill in his ears the idea of crime. Parable of the original woman of the Garden of Eden, temptress, and mother of all sins. Man will lose almost everything, his money, his animals, his love, his family, his honor ... the lost paradise of the Gospels.

1927 - Sunrise ♥ Maxres13

The woman:
But the woman is dual, because this one is the bride, glow of the hearth, she is the mother and like a white dove she is filled of virtues. Her unbroken love will allow her to wait, understand, and especially forgive. A  reflexion about a common situation in the long marital life. For the midday demon, the midlife crisis, "the seven years itch", etc ... the definitive monogamy is far from being a natural evidence, but indeed a civilizational and religious construction. She will demonstrate its strength. In particular with the brilliant scene at the church, film turning, and refoundation of their alliance.

I could write pages and pages, but the best is to overcome his prejudices: it's B&W, it's old, it's mute, it's old-fashioned, ... long is the list of our troublesome cultural, but according to you, Love is corny ? Murnau is like Mozart, it's eternal!



* LIRE LA VERSION FRANCAISE *:


1927, 2 ans avant la grande crise, Murnau réalise son plus grand film, même si en salles le succès fût mitigé, avec le temps ce film fût encensé par tous, Truffaut l'appelle:"le plus beau des films". Tout y est parfait et proposer un tel film en 1927 il fallait bien du talent, le génie allemand était à l’œuvre même si le film est américain de la 20th century Fox.  

Le titre du film est fondamental, "l'aurore: une chanson de 2 humains".

Car oui c'est la narration de l'amour de 2 personnes qui se coupent littéralement du monde pour fusionner quasiment dans l'Amour fou, celui qui renait après la nuit, à l'Aurore, quand le soleil, astre de lumière et seul véritable Dieu, dissipe la nuit.

1927 - Sunrise ♥ 71932210

Murnau propose une construction poétique, c'est un expressionniste, où le contraste est la règle, le soleil, le jour, la douceur, la blondeur, l'amour pur, ... s'opposent en tous points à la lune, la nuit, la méchanceté, la noirceur, le sexe bestial,... rajoutons y la ville turbulente opposée à la paisible campagne.

Voilà pour le fond manichéen comme presque toutes les œuvres dramatiques depuis toujours et comme l'histoire de l'humanité déchirée par l'éternelle lutte du Bien et du Mal, ce diable en chacun de nous qu'il faut contrôler à défaut de le détruire.

Graphiquement c'est juste éblouissant, le film est une succession de scènes ou de plans hyper travaillés, les postures, les mimiques, l'éclairage, ... je conseille de revoir plusieurs fois le film en s’arrêtant sur ces moments comme on visiterait un musée et ses toiles de maîtres pour bien se délecter de leur beauté.

1927 - Sunrise ♥ Sunris10

1927 - Sunrise ♥ Aurore10

La Vamp:
C'est d'abord la faute aux vacances, à l'ennui de la routine, au couple qui ronronne sans flamme. La citadine s'ennuie à la ville et vient se dépayser à la campagne et s'y amuser. Elle séduit un jeune paysan qu'elle semble finalement aimer, mais son personnage n'est pas assez développé pour bien connaître ses sentiments. Mais en 1927 c'était secondaire et elle sera la nécessaire méchante, la sorcière, la vamp briseuse de mariage, aussi noire à l'intérieur qu'à l'extérieur, elle est le diable.

L'homme:
Il est  heureux, mais il ne le sait pas, il coule une douce vie, narrée par les mères, entre son travail, sa femme et son bébé et ne réalise pas ce qu'il va détruire. Ensorcelé par le chant des sirènes (elle le siffle), il succombera au fruit défendu, à la chair fraiche, au clair de lune. Même s'il résistera quand la vamp, tel un serpent biblique, instillera dans ses oreilles l'idée du crime. Parabole de la femme originelle du jardin d'Eden, tentatrice, et mère de tous les péchés. En effet l'Homme perdra quasiment tout, son argent, ses bêtes, son amour, sa famille, son honneur,... le paradis perdu des évangiles.

1927 - Sunrise ♥ Maxres13

La Femme:
Mais la femme est duale, car là elle est l'épouse, lueur du foyer, elle est la mère et telle une blanche colombe elle est pétrie de vertus. Son amour intact lui permettra de patienter, comprendre, et surtout pardonner, qq part une réflexion sur une situation Oh combien inévitable dans la longue vie maritale. Car le démon de midi, la crise la quarantaine, "the seven years itch", etc... la monogamie définitive est loin d'être une évidence naturelle, mais bel et bien une construction civilisationnelle et religieuse. Elle en démontrera la force. Notamment avec la géniale scène à l'église, virage du film, et refondation de leur alliance.

Je pourrais en écrire des pages et des pages, mais le mieux est de vaincre ses préjugés:  c'est du N&B, c'est vieux, c'est muet, c'est démodé, ... longue est la liste de nos empêcheurs culturels, mais selon vous, l'Amour c'est ringard ? Murnau c'est comme Mozart, c'est éternel !




1927 - Sunrise ♥ 5etoil10




A last word on the performance of actresses and actors
Un dernier mot sur la prestation des actrices et de l'acteur

1927 - Sunrise ♥ Hero_e10
Obviously Margaret Livingstone perfectly embodies the vamp of the 30s, this sophisticated doll that has existed. She recalls widely louise Brooks look and without her performance, the film would not be credible, she is indeed bewitching.
Evidemment Margaret Livingstone incarne à la perfection la vamp des années 30, cette poupée sophistiquée qui a existé, elle rappelle largement louise Brooks et sans sa prestation le film ne serait pas crédible, elle est effectivement ensorcelante.


1927 - Sunrise ♥ Sunris10
George O'brien is excellent, he will play all the emotions, passion, anger, madness, remorse, shame, joy, etc ..., his attitudes, including murderous madness but especially his redemption with the cult scene at the church where for the first time a man is crying in the cinema.
George O'brien est excellent, il jouera toutes les émotions, passion, colère, folie, remord, honte, joie, etc..., ses attitudes, notamment la folie meurtrière mais surtout sa rédemption avec la cultissime scène à l'église où pour la 1ere fois un homme pleure au cinéma.


1927 - Sunrise ♥ Gaynor11
Finally there is an angel, the delicious Janet Gaynor, first very austere, in the simplicity of a woman of the countryside, she will exteriorize her beauty,  first moral, but gradually physical, her increasing joy is communicative, at the church, at the photographer's, at the dance hall, and above all, saved from drowning, on Sunrise, at last rid of this horrible bun.
Enfin il y a un ange, la délicieuse Janet Gaynor, d'abord très austère, dans la simplicité d'une femme de la campagne, elle extériorisera sa beauté, d'abord morale mais progressivement physique, sa joie croissante est communicatrice, à l'église, chez le photographe, au dancing et surtout sauvée de la noyade, à l'aurore, enfin débarrassée de cet horrible chignon.
FUll movie


Nice slideshow / Un super diaporama

still not convinced ? / Toujours pas convaincu ?

Have a look on IMDB comments

Such Impressive ! / C'est impressionnant !  ❤


Dernière édition par maxi le 05.12.19 19:50, édité 4 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty Re: 1927 - Sunrise ♥

Message par maxi 17.10.19 10:05


1927 - Sunrise ♥ 1st_os13
Douglas Fairbanks  remet l'oscar
mais la tenue de Janet et le lieu
supposent que c'est hors salle,
p-e pour rattraper cette honteuse bourde


Petit complément sur Janet Gaynor qui fût la 1ere actrice à remporter un Oscar de meilleure actrice, et comme cette academy awards en était à ses balbutiements, elle le reçu pour 3 films: "Seventh Heaven" , "Street Angel" et bien sur "Sunrise", qui ne connait pas cette actrice peut se contenter de ces 3 pépites et il succombera l'envoutant sourire de la douce Janet, cette puce de seulement 1m52. ça n'est pas Charles Farell, son compère de la FOX qui fît 14 films avec elle qui dira le contraire. Hélas tout ce petit monde a disparu et seuls persistent leurs talents dans ces pellicules vintages.

Pour la petite histoire cette 1ere cérémonie ne fût pas filmée et du coup on a qqs rares photos, sans tenue de gala, p-e car c'était une femme qui triomphait, le monde étant tellement macho à cette époque.
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty Re: 1927 - Sunrise ♥

Message par maxi 25.10.19 20:10

3e visionnage en 15jours, mais là c'est le Bluray et pas YT et une salle de cinéma bien obscure avec écran géant et son Klipch.

Je pensais qu'en connaissant l'histoire et n'ayant plus vraiment d'effet surprise pouvoir faire une séance disons culturelle, mais non, rien n'y fait, c'est vraiment trop bien fait, et l'émotion m'a encore envahie progressivement, évidemment c'est Janet qui est vraiment merveilleuse dans ce parcours ou tel peau d’âne, elle se transforme en Princesse, la vulgaire chenille, sous l'effet de l'Amour et du drame, se transforme ds le plus beau des papillons.

Donc sachez que l'image et le son du BR sont très correctes et largement au dessus des copies présentes sur YT


l'édtion Ultime
1927 - Sunrise ♥ Origin10
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty Re: 1927 - Sunrise ♥

Message par maxi 04.11.19 13:12

4 Nov 1927 - 4 Nov 2019

Bon anniversaire pour la sortie nationale US 92 ans !

1 an après sortait une version parlante que je refuse de regarder
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty Re: 1927 - Sunrise ♥

Message par Delnis 03.04.20 9:39

Curiosité:
On sait désormais que FW Murnau était homosexuel et que Janet probablement aussi ou au moins bisexuelle.

Du coup comme tout cela était interdit à l'époque, c'était évidemment secret. Malgré cela ils nous offrent une des plus magnifique romance hétérosexuelle de tous les temps, Comme quoi le talent permet de tout jouer.
Delnis
Delnis

Masculin Messages : 318

https://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

1927 - Sunrise ♥ Empty Re: 1927 - Sunrise ♥

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum