Vault of movie reels / movies Tributes
< Welcome into the Vault >

Movies fans Blog
Vault of movie reels / movies Tributes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.91 €

1930 - City Girl

Aller en bas

1930 - City Girl Empty 1930 - City Girl

Message par maxi 09.10.19 20:59

OUR DAILY BREAD
(VF: L'Intruse ou la Bru)
USA - FW Murnau - 1h17
WIKI - 1930 - City Girl Imdb_46x22: 7,2
1930 - City Girl Affich10
Cast:

Charles Farrell: Lem Tustine
Mary Duncan: Kate
David Torrence: father
Edith Yorke: mother
Start

Lem is sent for the first time to Chicago to sell the Wheat. He met Kate in restaurant.






1930 is the penultimate movie of FW Murnau, now more American than German. These are especially the last moments of the silent cinema and a sinister period of recession with the crisis of 1929.

Despite the relative failure of "Sunrise" (the dawn), the Fox support Murnau but will nevertheless reduce his ambitions, he wanted to make a lyrical epic upon wheat, he settled for this sentimental drama.

Terrence Mallick will probably take up this challenge with "the harvest of heaven" whose filiation is obvious.

We find a little the situation of "Sunrise" with the opposition town-country, Murnau is undoubtedly nostalgic of his German campaign. But if in 1927 he took us from the countryside to the city, here he does the opposite, the "city girl" being this time much more in the spotlight.

Once again we find a superb photograph, portraits are amazing, but that's the unequaled effect of the B&W, and once again really great actors. Sometimes I wonder if speaking is really an artistic progress ?

There is something poetic in this B&W, perhaps the absence of colors, this visual austerity, rests our eyes and avoids to disperse them to better concentrate on the essential, and ditto for the director who cannot count on that to dazzle the viewer, he only has the story and the acting.

Again, a lot of humor, as in the train, and especially good moments of emotions, it's really the most American Murnau movie, forgotten German expressionism and place to feelings. The best moments being at the restaurant with the birth of Love.

1930 - City Girl Mv5bmj10

The crux of the film is finally the harshness of the prejudices:

A waitress is a bitch !

Generalization and prejudices aren't they a calamity ?

So there is a strong opposition between the city and the countryside, the city emancipate, especially women, it is the time of the suffragettes and the vote given to the women whereas the campaign is stuck in its patriarchal and religious traditions.Finally it is quite the same everywhere. These films reflects the society of the time with the submissive woman and the father, tyrannical head of the family.

Unlike "Sunrise" this time the city girl has the best role, she is the victim, she's the only one with virtue. Men are toughly mocked, in the city as in the countryside they are described rude, vicious and clumsy, and the contrast with the beauty of elegant women in outfits and deeds suggests that Murnau loved them and lamented the predominantly dominant macho behavior. Lem is finally the only "handsome" man in the movie, but times were very rough and the men had not enough time for "good" manners and no time to woo.

This movie seems  to be a small classical romance, no, no ,no, it's a delicious Love story,  and the only flaw of the film is its short duration, but that's probably due to the FOX, not at all visionary and seeing the cinema as financial results in short terms, like most producers. So the end is far too quickly shipped, and we would have loved to see the new life of Kate, after the evolution of Mr Tustine.
1930, c'est l'avant dernier film de FW Murnau, désormais plus américain qu'allemand.Ce sont surtout les derniers instants du cinéma muet et une période sinistre de récession avec la crise de 1929.

Malgré le relatif échec en salles de "Sunrise" (L'aurore), la Fox soutien Murnau mais réduira néanmoins ses ambitions, lui qui souhaitait faire une épopée lyrique autour du blé, il se contentera de ce drame sentimental. Terrence Mallick relèvera probablement ce défi avec "les moissons du ciel" dont la filiation est évidente.

On retrouve un peu la situation de "L'Aurore" avec l'opposition ville-campagne, Murnau étant sans aucun doute nostalgique de sa campagne allemande. Mais si en 1927 il nous emmène de la campagne à la ville, ici il fait l'inverse, la "city girl" étant cette fois bien plus à l'honneur. Encore une fois on retrouve une photographie superbe, des portraits à tomber, mais ça c'est l'effet inégalable du N&B, et encore une fois des acteurs vraiment excellents, parfois je me demande:  le parlant est il vraiment un progrès artistique ?

Il y a je ne sais quoi de poétique dans ce N&B, p-e que l'absence de couleurs, cette austérité visuelle, repose nos yeux et évite de les disperser pour mieux se concentrer sur l'essentiel, et idem pour le réalisateur qui ne peut pas compter sur ça pour éblouir le spectateur, il n'a que l'histoire et le jeu des acteurs.

Encore une fois, beaucoup d'humour, comme dans le train, et surtout de bons moments d'émotions, c'est vraiment le film de Murnau le plus américain, oublié l'expressionnisme allemand et place aux sentiments. Les meilleurs moments étant au restaurant et la naissance de l'Amour.

1930 - City Girl Mv5bmj10

Le fond du film c'est la dureté des préjugés: une serveuse est un trainée !

Généralisation et préjugés ne sont ils pas une calamité ?

On a donc une forte opposition entre la ville  et la campagne, la ville émancipe, surtout les femmes, c'est l'époque des suffragettes et du vote donné aux femmes alors que la campagne est enferrée dans ses traditions patriarcales et religieuses, c'est bien partout pareil d'ailleurs, nous avons eu chez nous pdt très longtemps le contraste Paris-Province du même type. Ces films reflètent la société de l'époque avec la femme soumise et le père, tyrannique chef de famille.

Contrairement à "l'aurore" cette fois la citadine a le beau rôle, c'est elle la victime, elle qui seule a de la vertu, les hommes en prennent pour leur grade, à la ville comme à la campagne ils sont décrits grossiers, libidineux et lourdingues, d'ailleurs le contraste avec la beauté des femmes si élégantes dans les tenues et les actes laisse à penser que Murnau les adorait et qu'il déplorait le comportement machiste probablement largement dominant. Lem étant finalement le seul homme "beau" du film.Après les temps étaient très rudes et les hommes des forçats, pas de quoi avoir de "bonnes" manières, ni le temps de courtiser.

Le seul défaut du film c'est sa durée trop courte, mais ça c'est probablement du à la FOX, pas du tout visionnaire et ne voyant dans le cinéma que des résultats financiers à courts termes, comme la plupart des producteurs. Ainsi la fin est bien trop vite expédiée, et on aurait adoré voir la nouvelle vie de Kate, après l'évolution de Mr Tustine.
1930 - City Girl City_g10





Dernière édition par maxi le 05.12.19 13:21, édité 13 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1930 - City Girl Empty Re: 1930 - City Girl

Message par maxi 19.10.19 13:59

BR+DVD+book

1930 - City Girl 71ug3g10
1930 - City Girl Coffre111930 - City Girl Coffre10

1930 - City Girl Murnau111930 - City Girl Katele10

1930 - City Girl Kateme10

1930 - City Girl Lemkat10


Dernière édition par maxi le 14.11.19 16:35, édité 2 fois
maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1930 - City Girl Empty Re: 1930 - City Girl

Message par maxi 28.10.19 22:33


Facebook Tribute Page made by us

1930 - City Girl Yx6x

Concert in Portugal in March 2020 James Whale Orchestra

1930 - City Girl Img-2010

adorable trailer



maxi
maxi

Masculin Messages : 269
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

1930 - City Girl Empty Re: 1930 - City Girl

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum