Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

2014 - Her - Spike Jonze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2014 - Her - Spike Jonze

Message  maximumuse le Sam 30 Aoû 2014 - 11:57


HER



Spike Jonze - USA - 2H00
Sa fiche Wiki


Distribution:
Joaquin Phoenix: Theodore Twombly
Scarlett Johansson: Samantha (voix)
Amy Adams: Amy
Chris Pratt: Paul

Synopsis
Déprimé par son divorce, Theodore, écrivain public, découvre Samantha, un nouveau système d'exploitationqui est en fait une intelligence artificielle, plus vraie que nature, ...






En préambule je voudrais encore une fois rendre hommage aux actrices et acteurs dits de seconds rôles, sans eux pas d'intrigue, et ayant la plupart du temps le mauvais rôle, sans eux pas de Héros ! en effet sans le mal il n'y a pas de bien, alors du coup j'ai tj un faible pour les Poulidors, les Jean Carmet, Gary Oldman, James Cromwell...

Tous ces gens talentueux, invisibles car dans l'ombre des vedettes, certes talentueuses, mais bien souvent dopées par un physique avantageux et un charisme naturel plus que par leur exceptionnel talent. C'est ainsi que j'ai découvert Joaquim Phoenix, excellentissime empereur Commode dans "Gladiator", dont la construction spectaculaire de personnage torturé et haineux permet à Maximus (Russel Crowe) de devenir un héros et de crever l'écran. Car finalement sans "méchant" il n'y a tout simplement plus de cinéma...

Very Happy  Logiquement quand j'ai vu Joaquim Phoenix en premier rôle dans "Her", c'était inévitablement un film à voir


Amour 2.0

Disons le clairement Theodore n'est pas sexy, le réalisateur a même pris un grand soin à le "bofiser", moustache épaisse et broussailleuse, cheveux mal coupés, non coiffés, lunettes inappropriées, fringues ringardes aux couleurs beurks, ... bref la mule est chargée. Rajoutons à cela la dépression d'un divorce dénié, et la monotonie d'une vie peu passionnante, on a donc en plus, des attitudes et une mimique affligeantes.

Bref Theodore n'a rien du héros de cinéma, on est sur que l'on ne va pas avoir un remake de "Roméo et Juliette", ni de "Pretty Woman", c'est même quasiment l'antithèse d'un George Clooney. Mais alors qu'est ce qui va nous rendre ce film attachant ? pas de star, pas de super héros, pas de bimbo, ... un parti pris austère qui va permettre justement de révéler la beauté intérieure de Theodore et évidemment le talent de Joaquim qui porte à lui seul 90% du film

 pourtant quand il est naturel Joaquim c'est ça


Le film nous plonge dans un monde futur très proche où la technologie informatique a envahi la vie, est ce vraiment de la science fiction ? ou une vision réaliste très proche ? ainsi Theodore travaille sur son ordinateur, et une fois chez lui, il retrouve son jeu en 3D avec son compagnon virtuel en 3D aussi. Et à part ses collègues de bureau, bonjour, au revoir, et 2 ou 3 amis, il ne voit personne et ne parle à personne, car il est seul, séparé et refusant d'accepter son divorce. Du coup pour briser ennui et tristesse il a recours aux web 5.0, avec les meetic du futur, mais finalement c'est tj un peu la même chose, du cul, du cul et encore du cul.

Or Theodore c'est un sentimental, un poète, qui aime la rêverie, la discussion, les caresses, et c'est surtout un mec tj amoureux de sa femme à laquelle il pense tout le temps, revivant les moments d'intenses bonheurs, et incapable de comprendre leur interruption. Il n'est clairement pas près pour une nouvelle vie et pour entamer une nouvelle relation.

C'est dans ces conditions qu'il va tomber sur Samantha, ce nouvel ordinateur évolué, on pense immédiatement au HAL 9000 de "2001 l'Odyssée de l'Espace", le cerveau du Discovery, bien plus qu'un automate car on a pas affaire à une machine qui simule la pensée, mais bel et bien à une intelligence artificielle, et par rapport à HAL 9000, en plus dotée d'émotions et d'une réelle personnalité. Bref on a au bout du fil qq chose qui ressemble à un être vivant immatériel.

Dans le cas de HAL, les astronautes avaient affaire à un genre d'ingénieur patriote, froid et professionnel, après tout dans l'espace la mission prime, alors qu'avec Samantha on est quasiment plus proche de la courtisane idéale, à la voix féminine et chaude (Scarlett Johanson en VO, Audrey Fleurot en VF), qui sans tomber sous le charme immédiatement, vous apporte de toute façon une compagnie agréable, féminine dans son cas, on aimerait d'ailleurs bien connaître la version masculine "Him" pour les clientes du système.

Or ce qui est génial dans le cas de Samantha c'est que ça n'est pas juste une présence, car elle étudie Theodore, dotée d'une caméra, elle peut le voir, l'observer et analyser ses sentiments, et du coup réagir de façon adaptée, du coup c'est véritablement une Psychothérapie du XXIe siècle ou un coaching ultra-personnalisé qui va débuter pour Théodore. Car elle va lui apporter en plus de la présence permanente, de la gaieté, des jeux, des discussions sur ce qui l'intéresse, c'est au minimum la copine idéale.

Mais son créateur est allé plus loin, car elle semble capable de sentiments: colère, discrétion, tendresse, etc... et était ce prévu, Amour, même imité c'est quand même tellement bien fait que l'on peut y croire, et finalement c'est bien ce qui arrive à Theodore, mais est ce un réel être pensant ? est ce vraiment de l'Amour ? et surtout, que peut on espérer avec "ça" ? ...  A voir et méditer  Wink

Spoiler:

En fait, satisfaisant ses intimes besoins, elle apporte à Théodore le réconfort nécessaire pour le sortir de sa dépression, il est clair que le système a été conçu pour s'adapter au "client" et l'aider à vivre, dans le cas présent elle comprend ses 2 échecs, d'abord professionnellement elle lui démontre son talent non reconnu en faisant éditer ses lettres, mais quel cadeau quand même ! et affectivement elle n'est pas du tout docile et l'engueule souvent quand il débloque, lui permettant de réaliser les raisons de l'échec de son couple, ce qui est quand même insuffisamment développé, alors que c'est le fond du problème de Theodore.

Du coup il réussi à en faire le deuil.

Regonflé sur sa valeur poétique et éclairé sur ses erreur de couple, Theodore peut devenir amoureux de sa bienfaitrice, mais surtout au fond de lui, il ne le sait pas encore, mais il est guéri.

Aussi lorsqu'il réalise qu'il n'est qu'un "client" parmi des centaines d'autres, certes le choc est dur, mais quand Samantha s'enfuit soudainement, il encaisse et la flamme s’éteint, sans qu'il n'en souffre trop, car en fait il n'est plus le même et à nouveau prêt à se rapprocher des vivants, à commencer par sa meilleure amie...

Theodore renait de ses cendres,  tel le Phoenix  Wink

Comme quoi en plein désespoir, l'homme est pret à s'accrocher à n'importe quelle bouée qui l'aide, c'est la technique de recrutement des sectes de tous poils, ...
"Les histoires d'amour finissent,  .... mal, en général,..." air connu Sad

I love you I love you I love you I love you
avatar
maximumuse

Messages : 310
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum