Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» Le Joueur d'Echec de Stefan Zweig
Aujourd'hui à 12:32 par Damman

» Le Cinéclub de Niobé
Hier à 19:07 par niobé

» 2001 - Les aventuriers du monde perdu
Sam 9 Déc 2017 - 8:42 par maxi

» Designated Survivor - Serie TV
Mar 5 Déc 2017 - 18:54 par maxi

» Je suis un Nouveau Membre > Bienvenue > merci de clicker ce sujet
Ven 1 Déc 2017 - 19:24 par nunu21

» La Fantasy a de beaux jours devant elle
Dim 26 Nov 2017 - 21:09 par Damman

» Handmaid's tale - (Serie TV)
Mer 22 Nov 2017 - 7:40 par maxi

» STRANGER THINGS : génie ou produit marketing?
Dim 19 Nov 2017 - 19:46 par Damman

» House of Cards - Serie TV
Dim 19 Nov 2017 - 11:38 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Ven 17 Nov 2017 - 22:19 par Lulu-

» Cine Pedia, toujours là !
Ven 17 Nov 2017 - 13:35 par Cine-Pedia

» Bar du Geek: technique, Vidéos compressées, formats etc...
Ven 17 Nov 2017 - 10:03 par maxi

» The Orville - Serie TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:08 par maximumuse

» The Walking Dead - Série TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:01 par maximumuse

» 2017 - l'école buissonnière
Dim 12 Nov 2017 - 15:56 par niobé


1970 - Waterloo - Bondartchouk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1970 - Waterloo - Bondartchouk

Message  maximumuse le Dim 26 Jan 2014 - 11:47

WATERLOO

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sergueï Bondartchouk- URSS - 1970 - 2h00





Distribution:
Rod Steiger : Napoléon Ier
Christopher Plummer : le duc de Wellington
Orson Welles : le roi Louis XVIII de France
Virginia McKenna : duchesse de Richmond
Jack Hawkins : général Thomas Picton
Dan O'Herlihy : Maréchal Ney
Ivo Garrani : Maréchal Soult
Sergo Zaqariadze : Maréchal Gebhard Blücher
Charles Millot : Maréchal Grouchy
Andrea Checchi : Sauret
Résumé:
1815, l'Empereur revient de l'ile d'Elbe pour les fameux 100 jours qui s'achèveront le 18 juin à Waterloo, une bataille perdue à 2 contre 1 des monarchies contre la République devenue Empire qui permettra la retour du roi à Paris...


Regardez ce que ça donne des milliers de figurants  Shocked












Préambule historique
Depuis 1789 les coalitions monarchiques combattent la France, Républicaine puis Impériale, emmenées par la perfide albion, leur objectif est double, rétablir le Roy à Paris, et humilier l'usurpateur Bonaparte. Napoléon 1er règne sur l'Europe avec un nombre de victoires inégalées qui le place à la 1ere place des grands guerriers, devant Cesar et Hannibal. Gonflé d'orgueil il commettra la 1ere erreur en Russie où il perdra sa grande armée. Après son abdication, le roy est rétabli, mais le peuple n'en veut plus, aussi son retour d'exil, l'ile d'Elbe, est soutenu par le peuple. Immédiatement une coalition se reforme qui aboutira à la chute de la France, la restauration de Louis XVIII et l'exil lointain à Ste Hélène où l'empereur mourra d'une mystérieuse maladie, poison probable... Mais le sang français répandu à travers l'Europe ne le fût pas en vain, car ses fruits fûrent l'idéal républicain. Et ça aucun anglais, prussien, russe, autrichien, ... ne pourra nous l'enlever.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film
Si vous n'avez jamais vu un film Napoléonien, je vous recommande ce chef d'oeuvre du grand cinéaste russe Sergueï Bondartchouk, c'est un peu le cecil b de mille russe, qui réalisa un film à grand spectacle avec des milliers de figurants, des centaines de cavaliers, des hélicoptères, ... et surtout une grande rigueur historique, l'histoire racontée étant fidèle aux manuels d'histoire. Un film au casting international, avec un vrai anglais pour jouer Wellington, un Christopher Plummer parfait aristocrate, un américain jouant Napoléon, Rod Steiger tout en nuance, interprétant à merveille l'intelligence et le doute de cette fin de règne, Mr Orson Welles pour incarner Louis XVIII et l'armée rouge comme partenaire principal. Un casting qui néanmoins manque cruellement de français, mais bon. Bref une époque sans ordinateur qui donna des films épiques extraordinaires, un film qui attend toujours sa restauration...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Empereur
Depuis son diplôme de lieutenant d'artillerie acquis à 16 ans, il a gravi les échelons à la vitesse d'un météore pour hisser la France à la tête du monde. Mais depuis il y a eut Trafalgar, la Bérézina puis l'exil,  le conquérant est épuisé,  vieillissant et le doute s'est immiscé en lui, ainsi que parmi ses maréchaux ne sachant plus à qui obéir. C'est cette complexe période qui est abordée et Rod Steiger est juste excellent réalisant probablement le plus beau rôle de sa carrière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
le duc de Wellington

C'est l'aristocrate typique, sûr de lui, méprisant envers le peuple, et détestant profondément l'usurpateur Bonaparte, "qui n'est pas un gentleman,...", et Christopher est très crédible, il a cette aura si britannique, cette suffisance aristocratique, bref il est "Le Duc". Le film réalisant en fait la partie d'échec qui se joua entre les 2 stratèges, ne nombreux moments sont leurs réflexions intimes, leurs tactiques et leurs doutes.

Les batailles:
Elles sont impressionnantes, le maître Bondartchuk a mis le paquet, certaines scènes sont des monuments du cinéma comme la charge des cuirassiers du Maréchal Ney ou la charge de la vieille garde. Si vous n'avez jamais vu un film Napoléonien, regardez au moins celui là, hélas largement passé aux oubliettes.

Film monumental  9/10
 Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven 
avatar
maximumuse

Messages : 275
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum