Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

2001 - Mulholland Drive - David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2001 - Mulholland Drive - David Lynch

Message  maximumuse le Dim 15 Sep 2013 - 17:47


Mulholland Drive



David Lynch - 2001 - 2H25 - USA/France


Distribution:
Naomi Watts: Betty Elms / Diane Selwyn
Laura Harring: Rita / Camilla Rhodes
Justin Theroux: Adam Kesher
Ann Miller: Catherine « Coco » Lenoix
Dan Hedaya: Vincenzo Castigliane
Lori Heuring: Lorraine Kesher
Angelo Badalamenti: Luigi Castigliane
Brent Briscoe:Détective Neal Domgaard
Robert Forster: Détective Harry McKnight
Katharine Towne: Cynthia Jenzen
Lee Grant: Louise Bonner
Melissa George: Camilla Rhodes blonde

Résumé:
A la suite d'un étrange accident, Une jeune femme seule rescapée se réfugie dans une maison. Amnésique, elle rencontre une jeune actrice fraichement arrivée à Hollywood qui va la prendre en pitié et l'aider à reconstruire son identité. Une idylle naitra au cours de cette enquête mystérieuse, dont le sens ne trouvera sa vérité qu'en toute fin du film. Un thriller hors du commun sur fond de rêve hollywoodien.








Disons le tout de suite ce n'est pas un film évident et la première expérience est souvent décevante, du coup je pense qu'il n'y a pas d'alternative, il faut le voir 2 fois, tout simplement car il est impossible de comprendre certaines scènes sans avoir vu tout le film et essayé de reconstruire ce formidable puzzle. Du coup il est extrêment difficile de parler du film sans spoiler, ce qui serait un crime pour ce chef d'oeuvre du Cinéma.


Par contre j'aurais bien aimé qu'on me donne un petit conseil avant visionnage, du coup je le fais, bien regarder le début, notamment la scène de danse du début qui est un concours, car c'est réellement le point de départ de l'histoire. Comme le montre la photo ci dessus, on voit notre héroïne, l'extraordinaire Naomi Watts, folle de joie en compagnie de probablement ses parents. Alors souvenez vous bien de ces premiers instants qui seront expliqués à la toute fin du film, par l’intéressée elle même.


Le film se présente comme une enquête menée par 2 femmes sur fond du microcosme hollywoodien en réalisant au final une virulente critique, de ses mœurs et du sort fait aux femmes, mais plus en profondeur sur son effet dévastateur sur toutes les starlettes y débarquant pleines de grandes espérances et de rêves inaccessibles.



La bonne méthode est donc de visionner ce film une première fois, résigné à ne pas tout comprendre, de bien tout observer, et à la fin de réfléchir à l'imbrication des différents éléments du puzzle. personnellement j'étais tellement intrigué et dérouté que je me suis empressé de glaner qqs explications sur le net, et une fois éclairé de revisionner le film tant qu'il était frais dans mon esprit. Et là c'est alors une toute autre expérience, car tout est explicable et compréhensible, tous les détails sont utiles et le déroulement parfaitement logique. Bref un immense moment de cinéma de finalement 5 heures ;-)

10/10

A signaler une remarquable performance des 2 actrices et surtout de Naomi Watts qui déploiera toutes les facettes de son immense talent.

Avant le 2e visionnage:

Bon pour ceux qui ont tout compris tant mieux, ce sont des génies, mais pour les autres, je donne ce petit résumé, fruit de mes lectures d'analyses détaillées et de plusieurs visionnages car j'adore ce film.Le film raconte la vie de Diane, petite canadienne propulsée à Hollywood à la suite d'un concours, elle l'explique à la fin pdt la soirée chez Adam.le film débute sur l'évocation de ce concours et de sa joie de l'avoir gagné. Puis furtivement on voit un coussin qui nous prévient que l'on rentre en mode rêve et le film semble commencer là avec cette limousine transportant une belle brune et cet improbable accident qui la sauve de façon inexplicable.

Diane/Betty comme dans son rêve

En fait Diane, rebaptisée Betty dans le rêve, est une désespérée, d'avoir raté son rôle fétiche, et d'avoir perdu son grand amour, Camilla, Rita dans le rêve.Folle de douleur et de haine, humiliée de toutes les façons, elle décidera d'un contrat sur Camilla, la scène dans le restaurant où elle remet la photo au tueur.Le film mélange donc le rêve, première partie très longue du film et la réalité, présente ou passée, dans ces conditions il est très difficile de suivre l'histoire à la première projection c'est je pense totalement impossible à moins d'avoir déjà eu des indices et explications préalables.


réveillée par la voisine, retour sur terre

Regardez donc le film une 2e fois, à la lumière de ces qqs indices, et vous verrez que Diane réécrit entièrement son histoire, c'est un rêve après tout, en redistribuant les personnages, tous puisés dans le réel, et évidemment à son avantage et surtout en sauvant Camilla de la mort ...Bonne 2e séance Very Happy  Fiat Lux (et la lumière fut)

A quand la 3e ? la plus freudienne: l'analyse du rêve Twisted Evil

 

:prosterne:

Après le 2e visionnage:

Vous avez donc revu le film et du coup bien compris chaque phase et reconnu chaque indice ou personnage, cool, mais maintenant il reste un  défi à relever, celui d’interpréter le rêve de Diane, alors évidemment on est ni psychologue ni disciple de Freud, c'est juste un film, mais je trouve l'exercice passionnant et amusant.Voici donc mon résumé, je le répète, fruit de lectures glanées sur le net, et de ma propre réflexion après plusieurs visionnages, ça n'est évidemment pas la bible hein Very Happy En fait il faut prendre le film à l'envers et commencer par la fin du film, en effet le rêve réécrit la triste histoire de Diane essentiellement sur la base de temps réels tragiques: la soirée chez Adam, à Mulholland Drive, et le contrat avec le tueur dans le restaurant, il faut bien revoir ces 2 scènes où le moindre détail sera transposé dans le rêve.

D'abord pour comprendre le rêve il faut avoir bien compris l'histoire de Diane, en voilà un condensé:

La vie de Diane a écrit:
C'est une jeune provinciale canadienne de l'Ontario, cinéphile, et fascinée par Hollywood, après avoir remporté un prix (le début du film avec ses parents) elle est projetée sur la terre promise, pleine d'espoir. Mais l'audition d'un rôle qui avait motivé tous ses espoirs échoue, elle explique que le réalisateur l'avait trouvé "limite", et c'est Camilla qui décroche le gros lot. L'idylle peut néanmoins commencer entre les 2 filles, malgré cette compétition professionnelle. Mais très vite Camilla renoncera à Diane au profit de sa carrière, en cédant aux avances d'Adam, le réalisateur vedette, visiblement un grand classique.

La descente aux enfers peut donc commencer:
Camilla la quitte, mais en plus l'humilie, en embrassant tendrement Adam pdt un tournage, puis surtout à la soirée de fiançailles chez Adam, où rien ne lui est épargné, les railleries de Coco, la mère d'Adam, et Camilla, en vraie garce qui embrasse une inconnue en la regardant dans les yeux, puis l'annonce de leur mariage. Sa douleur se transforme en haine, classique dérivatif émotionnel, et elle décide de faire tuer Camilla, c'est la scène au restaurant, avec le sac qui contient les billets, le tueur, sa clef bleue qui n'ouvre rien, son agenda noir, le client qui furtivement la regarde et semble avoir compris qq chose, etc... A la suite de ce contrat, elle reste recluse chez elle, et change d'appart avec sa voisine pour tenter d'échapper à la Police, de plus en plus dépressive et envahie par le remord elle aura des hallucinations et dormira pour échapper à cette horrible réalité, c'est le coussin du début du film, poursuivie par la Police et la honte, elle ne supportera plus la situation et elle se suicidera d'une balle dans la tête.

Bon analysons le rêve qui va réécrire cette triste histoire en conte de fées.

Le rêve va s'opposer point par point à la dure réalité, il visera donc qq objectifs précis:

- sauver Camilla du tueur
- restaurer leur amour
- devenir une vedette du cinéma
- humilier Adam
- critiquer hollywood et ses moeurs
- revaloriser l'homosexualité
- donner le pouvoir aux femmes...

bref réaliser ce que voulait Diane: Amour, Gloire et Vengeance,  un vrai rêve quoi, comme dans un film, on pourrait appeler ça "la vie rêvée de Diane"
____________________________________________________________________________________

Le rêve peut donc commencer, signalé par un furtif coussin après le générique du concours de danse.

l'accident:
On reconnait la limousine qui amena Diane à cette horrible soirée, mais cette fois c'est Camilla qui est dedans, et alors qu'elle va être abattue, un incroyable accident la sauve et dans le même temps élimine les tueurs, permettant ainsi à Camilla d'aller à la rencontre de Betty (Diane). Blessée et amnésique elle se cache chez la tante de Betty. Pendant ce temps, Betty accomplit son rêve en atterrissant à Hollywood et en venant chez sa riche tante qui de simple employée est transformée en people avec son appartement luxueux, coco étant relayée au rang d'employée, de concierge.

la rencontre:
Pas de compétition cette fois, mais une Betty douce et adorable qui prend mille attentions pour son futur amour, si belle et mystérieuse. Les premiers temps dans la Villa créent une relation saine entre les 2 filles, Betty ayant le beau rôle du chevalier blanc qui sauve une belle princesse égarée et poursuivie, rappelons que Diane est une cinéphile. On découvre l'argent sale qui est caché et la clef bleue, symbole de la mort de Camilla.

Adam:
Cet être est détesté, c'est le stéréotype du réalisateur, maitre des lieux et maître des femmes qui le courtisent et surtout car c'est pour lui que Camilla l'a quitté, plus par nécessité professionnelle que par amour. Il subira l'humiliation en 4 phases:

1 - On lui retire d'abord le film qu'il tourne car il refuse une actrice imposée par la mafia, clin d’œil au film le parrain, le mafieux étant un inconnu aperçu pdt la soirée, au pire moment, alors qu'elle buvait son café. Il exprimera le sentiment de profond dégoût en crachant, en vomissant ce café et en hurlant "c'est de la merde", un scandale que Diane n'osera pas faire dans la réalité.

2 - Il est ensuite cocufié puis jeté hors de chez lui par le nettoyeur de piscine, sa 1ere femme, évoquée à la soirée, étant caricaturée en vénale et lubrique, symbolisée par ce coffre à bijoux, lui aussi méprisé et noyé de peinture.

3 - Il est ensuite ruiné par la mafia qui vide ses comptes en banque

4 - Enfin il est menacé, par le truchement du Cow-boy, messager mafieux, qui lui fait sentir qu'il a intérêt à faire ce qu'on lui demande. Le cow boy étant un figurant aperçu furtivement à la soirée et étant un symbole du justicier hollywoodien.

le restaurant:
C'est l'endroit du drame, celui de la honte, un homme qui est un témoin aperçu furtivement, raconte que ce dont il a rêvé est épouvantable, et il vient vérifier si c'est juste un cauchemar ou si c'est réel. Les personnages sont inversés, la serveuse s'appelle Diane, le témoin exprime en fait les sentiments de Diane qui revient dans ce lieu maudit et c'est un autre homme qui joue le rôle du témoin, l'horreur du contrat est symbolisé par un monstre caché derrière un mur, il en mourra car hélas cette horreur existe bel et bien, Camilla a bien été tuée... la réalité la rattrape même dans son rêve, mais son un aspect symbolique.

Le tueur:
Il cherche Rita, on ne sait pas pourquoi, mais c'est un naze, la scène où il liquide un informateur et 2 témoins est à se tordre de rire, elle sert à le ridiculiser, afin d'éviter qu'elle soit retrouvée, on aperçoit l'agenda qu'il porte au restaurant, et sa recherche restera vaine.

la morte:
Diane est retrouvée morte dans son appartement, c'est donc un rêve prémonitoire de ce qui l'attend réellement.

la clef bleue:
Elle n'ouvre rien, mais dans le rêve elle entrainera Rita vers un spectacle macabre, symbole de la chambre des morts, la chanteuse étant bien sûr Camilla, elle récupère alors cette boite bleue, que la clef est sensée ouvrir.

la boite bleue:
Elle symbolise le goufre dans lequel Diane s'est projetée, ratée professionnelle, amoureuse éplorée et désormais meurtrière, en ayant pris la décision de tuer Camilla, son amour, elle perd tout, jusqu'au respect de ses parents, transformés en petits lutins hilares.

Le Réveil:
Quelqu'un frappe à la porte, c'est le cow boy dans le rêve qui lui dit de se réveiller, en réalité c'est la voisine qui vient récupérer ses affaires, fin du rêve et retour dans la triste réalité.Voila ce que j'ai en gros compris de ce rêve, je serai ravi d'en discuter avec vous Very Happy

Pfiou   Laughing  

avatar
maximumuse

Messages : 310
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2001 - Mulholland Drive - David Lynch

Message  niobé le Mar 25 Juil 2017 - 6:49

Je l'avais vu il y a une vingtaine d'années, mais sans doute que beaucoup de détails m'avaient échappé à l'époque,  je l'ai revu hier, et je trouve tes analyses très intéressantes, qui expliquent beaucoup de choses.
À signaler aussi que c'est une oeuvre d'une grande beauté formelle, avec deux actrices excellentes, et une musique bien choisie à la fois belle et inquiétante.
Par contre, ça m'a donné l'impression légèrement désagréable d'avoir vu un film de 4 heures. Shocked
avatar
niobé

Messages : 186
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum