Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» 1920 - Das cabinet des Dr Caligari
Le cinema muet I_icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 11:25 par maxi

» Game of Thrones - Serie TV
Le cinema muet I_icon_minitimeJeu 21 Mar 2019 - 12:51 par maxi

» Le Code Hays
Le cinema muet I_icon_minitimeLun 18 Mar 2019 - 15:16 par nunu21

» Le cinema muet
Le cinema muet I_icon_minitimeJeu 14 Mar 2019 - 18:18 par nunu21

» Star Trek Discovery - Serie TV
Le cinema muet I_icon_minitimeMer 6 Mar 2019 - 11:14 par nunu21

» Vos meilleurs films sortis en 2018?
Le cinema muet I_icon_minitimeMer 20 Fév 2019 - 9:36 par nunu21

» Le reveil culturel Européen ?
Le cinema muet I_icon_minitimeLun 11 Fév 2019 - 13:29 par maxi

» 1986 - Le nom de la Rose - Annaud
Le cinema muet I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 16:43 par nunu21

» L'Age d'or des series
Le cinema muet I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 12:05 par nunu21

» Missions - Serie TV
Le cinema muet I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 8:23 par maxi

» The Walking Dead - Série TV
Le cinema muet I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 7:50 par maxi

» Series TV : infos, liens, comms, ...
Le cinema muet I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 7:23 par maxi

» 1999 - Jeanne d'Arc - Besson
Le cinema muet I_icon_minitimeSam 2 Fév 2019 - 17:11 par maxi

» 2012 - Les Chants de Mandrin
Le cinema muet I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 8:22 par maxi

» 1927 - Octobre - Eisenstein
Le cinema muet I_icon_minitimeVen 18 Jan 2019 - 14:58 par maxi

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Dim 2 Avr 2017 - 7:23

Le cinema muet

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Le cinema muet Empty Le cinema muet

Message  nunu21 le Mer 6 Mar 2019 - 12:05

Le cinema muet Muet10



Vous aimez ça ? Personnellement j'adore.

Le cinéma muet s’arrête grosso modo en 1930 et si pas mal de réalisateurs ont réussi a faire la bascule entre muet et parlant (Hitchcock en premier lieu, mais aussi Cecil B DeMille, Lubitsch, Fritz Lang), les acteurs et actrices du muet n'ont pas eu cette chance. Certains n'ont plus jamais tourné à l'essor du parlant, d'autres encore était déjà vieux quand le parlant est arrivé et on vu leur carrière s’arrêter, d'autre sont morts assez jeune juste a l'arrivée du parlant.

Mais cette période nous a offert quelques uns des plus grands chef d’œuvre du 7e art, que ça soit en France, en Allemagne ou aux États-Unis.

Les États Unis ont produit parmi les meilleurs films muets (je ne parlerais pas de Chaplin ici). Si on parle des États-Unis ont doit parler de DW Griffith. Réalisateur des premières grandes superproductions américaines, cofondateur d'United Artist. S'il y a un seul de ses films à voir c'est "Naissance d'une Nation". Certes le film est considéré aujourd'hui comme un des films les plus racistes de l'histoire du cinéma et qui a permis la renaissance du Klu Klux Klan aux États Unis et les rôles de Noirs sont joués par des Blancs maquillés. Mais comme l'a dit Eisenstein, Griffith  "c'est Dieu le père, il a tout créé, tout inventé. Il n'y a pas un cinéaste au monde qui ne lui doive quelque chose ". "Naissance d'une Nation", qui date de 1915, est le premier Blockbuster Hollywoodien (il dure 3h15) avec dans le rôle principal, une des icônes du muet Lilian Gish. Immense actrice de cinéma et de théâtre. Elle fait quelques films parlants dans les années 50 (dont la Nuit du Chasseur où elle joue la vieille dame qui recueille les enfants).

Le muet Américain c'est aussi Fred Niblo et son Ben Hur, sa collaboration avec Douglas Fairbanks pour le classique le Masque de Zorro et les 3 Mousquetaires.
Mais parler du muet aux Etats Unis c'est parler de Lon Chaney, dont fils Lon  Chaney Jr fera aussi un belle carrière d'acteur. Lon CHaney fut l'un des maitres dans l'utilisation du maquillage au cinéma. On lui doit des performances mémorables dans Le fantôme de l’opéra ou Notre Dame de Paris.
Suite au prochain épisode

Le cinema muet Clap10
nunu21
nunu21

Messages : 53
Réputation : 1
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le cinema muet Empty Re: Le cinema muet

Message  maxi le Jeu 7 Mar 2019 - 20:05

Bonne idée de sujet nunu Very Happy

Je ne suis pas un grand connaisseur mais j'adore les grands classiques, plutôt européens:

A tout seigneur tout honneur, Georges Mélies et son "voyage dans la Lune" en 1905 !

Ensuite le "Napoléon" d'Abel Gance, premier film en triple écran et avec orchestre symphonique. La version d'origine faisait 9h !! c'était en 1927 et la cinémathèque bosse dur pour sa restauration dont la sortie serait assez proche, p-e cette année.

tj en 1927 l'incontournable "Métropolis", un film extraordinaire qui contient TOUT, de la politique, de la SF, de l'amour, etc... Fritz Lang bien sûr.

Et le cinéma russe avec Eisenstein, "Potemkine" et "Octobre" mais aussi Dovjenko et son mythique "Arsenal", des films qui parlent de l'histoire des révolutions russes et qui même s'ils sont un peu propagandistes soviétiques ce sont des Masterpieces cinématographiques.

Comment ne pas parler de Chaplin avec ses "Temps modernes, "la ruée vers l'or", etc... ? on ferait un sujet dédié ?

Plus anecdotique, le culot d'Hazanavicius avec son génial "The Artist" oscarisé en 2011 Very Happy I love you qui justement traite du sujet de la mort du muet à l'arrivée du parlant, il est donc le symbole de ce sujet ouvert par Nunu21.

Sur le fond en quoi est-ce tj regardable  ? Il y a de nombreuses raisons:

- D'abord c'est un devoir culturel de tout cinéphile de découvrir l'aube de cet art et de voir les génies qui ont tout inventé, à commencer par nous les français, inventeurs du Cinéma, Nicéphore Niepce, inventeur de la photo, les frères Lumières, inventeurs du cinéma, et bien sûr Mélies et Gaumont, inventeurs de la salle de cinéma et de son rôle artistico-divertisseur, rappelons le à la face du monde !

- Ensuite il y a le Noir et Blanc, l'absence de couleurs lisse les défauts du réel pour créer une ambiance, plus sombre, plus mystérieuse, particulièrement adaptée aux mélodrames ou au fantastique (M le Maudit, Nosferatu, King Kong, ...) et surtout il embellit les visages, même aujourd'hui rien n'est plus beau qu'un portrait en N&B, voir les studios Harcourt pour ceux qui auraient des doutes.

- Et puis l'absence de son, hormis la musique, oblige à un jeu des acteurs théâtral qui nous replonge dans le mime ou le langage du corps, des gestes, et ça c'est universellement compris, pas besoin de doublage, cette nécessaire abomination qui trahit tj les réalisateurs et les acteurs du parlant.


Le cinema muet 96647410
Berenice Bejo par studios Harcourt
maxi
maxi

Messages : 194
Réputation : 5
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Le cinema muet Empty Re: Le cinema muet

Message  nunu21 le Jeu 14 Mar 2019 - 18:18

La suite avec la France, pareil que pour les USA ou j'ai omis chaplin (car beaucoup de court métrages au début de sa carrière), ici j'omet volontairement Melies et les pionniers.

Pour passer directement a Louis Feuillade. Réalisateur des premiers Fantomas (5 films en tout) avec René Navarre des les années 10 bien loin de l'adaptation qu'en fera Hunebelle avec de Funes des decennies plus tard. Mais on doit egalement a Feuillade les cinés -romans (serial), un peu l'ancetre de nos séries télés comme les Vampires, film en 10 épisodes pour une durée totale de 7h20. Vous pouvez voir gratuitement et légalement (domaine public) les vampires en intégralité sur la page Wikipédia du film. Les Vampires met en scène Musidora qui joue le rôle d'Irma Vep (anagramme de Vampire), la première femme fatale de l'histoire du cinema. Olivier Assayas rendra hommage au film avec son film Irma Vep.

Feuillade continuera avec le même systeme de Ciné roman avec Judex a qui il donnera de multiples aventures.


Apres la France, on va parler de l'Allemagne que personnellement je considère comme la pays du cinema muet. On va s'attarder particulirement sur Fritz Lang, Wilhelm Friedrich Murnau, Geog Wilhelm Pabst et Robert Wiene.

On va commencer par ce dernier, un des grands représentants du cinema expressionniste allemand dès 1920 avec le film considéré comme le fondateur du cinema d'épouvante, le Cabinet du Docteur Caligari. Un film a voir une fois dans sa vie au moins pour ses décors, ses changements de couleur et son twist final revolutionnaire pour l'époque. Ensuite Pabst, un seul film a voir, Loulou avec Louise Brooks, la on est a la fin du muet (1929). Et on passe aux deux gros morceaux, Fritz Lang en premier. Si on le connait aussi pour ses films parlants dont M le Maudit son premier film parlant et le testament du Dr Mabuse, ses films muets sont parmi ses plus connu. Metropolis en premier lieu, puis le premier de la Trilogie Mabuse (Dr Mabuse le Joueur) et les Nibelungen adaptation de la Chanson des Nibelungen, épopée médivale légendaire sans qui le Seigneur des Anneaux n'auraient probablement pas existé.

Murnau enfin avec Nosferatu, le Vampire, adaptation de Dracula, Le dernier des Hommes (qui influencera Citizen Kane) avec Emil Jannings dans le rôle principal (qui fut le premier vainqueur de l'Oscar du meilleur acteur quelques années plus tard). Jannings tournera aussi dans Faust une Légende Allemande. Mais ce qui fut le chef d'oeuvre de Murnau est probablement l'Aurore qui est le premier film américain du réalisateur pour lequel Janet Gaynor a obtenu le premier oscar de la meilleur actrice


Si tous ces films vous interessent je peux vous mettre des liens a disposition c'est parfaitement légal puisque tomber dans le domaine public pour la plupart


Une liste des incontournables (selon moi)

Les Nibelungen, Metropolis de Fritz Lang
L'aurore, le Dernier des Hommes et Faust, une Legende Allemande de W.F.murnau
Loulou de G;W. Pabst
Le Cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene
Les yeux de la Momie de Ernst Lubitsch (oui il a aussi fait du muet) avec Pola Negri et Emil Jannings

Naissance d'une Nation de DW Griffith
Les 3 Mousquetaires, Le masque de Zorro avec Douglas Fairbanks
Ben Hur de Fred Niblo
le Fantome de l'Opera avec Lon Chaney
LEs 4 cavaliers de l'Apocalypse avec Rudolf Valentino

Les Vampires et les Fantomas de Louis Feuillade

Et deux bonus
Le Cuirassé Potemkine de Sergei Eisenstein et Aelita de Yakov Protazanov , un film muet russe de Science Fiction de 1924

nunu21
nunu21

Messages : 53
Réputation : 1
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le cinema muet Empty Re: Le cinema muet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum