Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» 2012 - Les Chants de Mandrin
Sam 19 Jan 2019 - 8:22 par maxi

» 1927 - Octobre - Eisenstein
Ven 18 Jan 2019 - 14:58 par maxi

» 2018 - Revenge
Ven 11 Jan 2019 - 23:27 par maxi

» 1973 - Belladonna (La Belladonne de la tristesse)
Mer 9 Jan 2019 - 17:55 par nunu21

» Le reveil culturel Européen ?
Mer 9 Jan 2019 - 16:32 par nunu21

» Ringo Lam
Mar 8 Jan 2019 - 20:58 par maxi

» 1986 - Le nom de la Rose - Annaud
Ven 4 Jan 2019 - 21:13 par maxi

» 2018 - Battleship Island - Ryoo Seung-wan
Jeu 3 Jan 2019 - 18:01 par maxi

» 1938 - La Marseillaise - Jean Renoir
Mer 2 Jan 2019 - 0:10 par maxi

» The Leftovers - Serie TV
Mar 1 Jan 2019 - 17:21 par Damman

» Accueil - Nouveau Membre, ça commence ici
Mar 1 Jan 2019 - 9:03 par Admins

» 2017 - Parvana, the Breadwinner
Lun 31 Déc 2018 - 12:50 par maxi

» 2017- The Spacewalker
Sam 22 Déc 2018 - 10:43 par maxi

» 2018 - Alpha
Sam 22 Déc 2018 - 8:34 par maxi

» 2018 - Terminal
Dim 18 Nov 2018 - 21:28 par maxi

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Dim 2 Avr 2017 - 7:23

1973 - Belladonna (La Belladonne de la tristesse)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

1973 - Belladonna (La Belladonne de la tristesse)

Message  nunu21 le Mer 9 Jan 2019 - 17:55

BELLADONNA ou LA BELLADONNE DE LA TRISTESSE
(on trouve les deux titres)





Fiche WIKI



iNFOS:
Réalisateur :
Eiichi Yamamoto
Sortie : 1973 (Japon), 2016 (France)
Durée 1h26
Distribution : une femme, le diable, des méchants












L'histoire :Jeanne vit avec Jean dans un village. un Jour elle est violé par le seigneur du coin. Elle vend son ame au diable et devient une sorcière.

Je le mets là car c'est de l'animation mais il va dépareiller par rapport au reste. Resté inédit chez nous pendant 43 ans. Un OVNI, une œuvre majeure du psychédélisme, réhaussé par une bande originale qui n'aurait pas dépareillé lors du Flower Power.

Un conte érotique produit par le studio d'Ozamu Tezuka avec un Diable de forme phallique (pour rester poli en fait c'est un penis doublé d'ailleurs par le grand Tatsuya Nakadai le Kagemusha de Kurosawa)

Une animation sommaire qui passe de tableau peint illustré par une voix off, a des dessins tres Moebius, a du noir et blanc entre autres.

Un délire total. Le mec devait avoir le meilleur dealer du coin parce que c'est pas possible de faire un film pareil en étant sobre.

Un film féministe avant tout et qui traite aussi de croyances et de religion et qui fit scandale à son époque. Interdit au moins de 12 ans mais au moins de 16 ans n'aurait pas été injustifié

nunu21
nunu21

Messages : 43
Réputation : 1
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum