Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

1999 - le barbier de Sibérie - Mikhalkhov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1999 - le barbier de Sibérie - Mikhalkhov

Message  maximumuse le Dim 8 Sep 2013 - 22:01


LE BARBIER DE SIBERIE



Nikita Mikhalkov - 1999 - 3H00 - RUSSIE


Distribution:
Julia Ormond : Jane Callahan
Richard Harris : Douglas McCraken
Oleg Menchikov : André Tolstoï
Alexeï Petrenko : Général Radlov
Marina Neiolova : mère d'André Tolstoï
Vladimir Ilyine : capitaine Mokine
Daniel Olbrychski : Kopnovsky
Anna Mikhalkova : Douniacha
Marat Bacharov : Polievsky  

Résumé:
Moscou 1885, Bienvenue dans la Russie impériale, Jane, une américaine, vient aider un inventeur à financer sa machine à couper des arbres, surnommée le barbier de sibérie, le hasard place sur son chemin Andreï Tolstoï, un élève officier, de la célèbre école des cadets, et c'est le coup de foudre, leurs vies vont en être bouleversées.







Penetrez dans l'âme russe grâce à ce film pourtant plutôt méconnu, car oui il s'agit d'un film à gros budget, ambitieux, qui déroule sur 3h00 une histoire d'amour tragique, romantique, qui fait bien sûr penser au Dr Jivago, par l'époque et le romantisme des sentiments. Vous y découvrirez l'école impériale d'officiers du Tsar, les cadets, jeunes aristocrates promis à un grand avenir, dans un cadre superbe, tout y est beau, les costumes, les décors, les parades, les manières et surtout les sentiments. Une véritable carte postale d'un monde révolu et un peu idéalisé, mais peu importe le cinéma est là pour nous faire rêver et vibrer, ça n'est pas un documentaire.


La première chose qui frappe dans ce film c'est l'humour, il est omniprésent dans la première partie, ce qui le différencie radicalement des grandes tragédies comme "Dr Jivago" ou "Autant en emporte le vent" et ce qui est formidable, car le film nous séduit visuellement, nous amuse beaucoup pour progressivement entrer dans le drame et nous fendre le coeur à la fin, bref une superbe construction émotionnelle, telle une symphonie en 3 mouvements. A ce sujet, la musique est délicieuse, beaucoup de classique, et un thème principal déchirant, bref c'est un peu du Tolstoï orchestré par Mozart !


On pourrait intituler ce film une aventurière américaine explore l'âme russe, car au delà de l'histoire d'amour, le sujet est la russie, ses traditions, ses valeurs, sa mentalité, l'entièreté des sentiments ... qq chose d'énigmatique pour une américaine débridée. Un super moment que la fête, pendant laquelle on découvre qqs traditions reconstituées, tout cela copieusement arrosé de vodka, qqs scène sont succulentes, notamment la fin ou le général dort à coté de l'ours, tous les 2 ivres.

Au final je ne vois pas un point à retirer à ce film que je vous conseille, et perso j'apprécie que les réalisateurs se donnent autant de mal pour faire de tels films, même si ça n'est plus la mode, comme si Mozart ou Tolstoï pouvaient se démoder !



5/5   Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven 
avatar
maximumuse

Messages : 310
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum