Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» 2019 - Le roi Lion
Ven 23 Nov 2018 - 21:07 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Mar 20 Nov 2018 - 17:40 par Admins

» Accueil 2018 - Nouveau Membre, ça commence ici
Mar 20 Nov 2018 - 16:45 par Admins

» 2018 - Terminal
Dim 18 Nov 2018 - 21:28 par maxi

» La création artistique selon Joann Sfar
Sam 17 Nov 2018 - 17:42 par Damman

» This is Us - Série TV
Ven 16 Nov 2018 - 17:52 par maxi

» 2018 - Ready Player One
Ven 2 Nov 2018 - 23:56 par maxi

» Game of Thrones - Serie TV
Mer 31 Oct 2018 - 17:04 par maxi

» [Compositeur] - Hans Zimmer
Mer 24 Oct 2018 - 9:54 par maxi

» L'arc de transformation des personnages
Mer 24 Oct 2018 - 9:49 par maxi

» The Man in the High Castle - Série TV
Mar 23 Oct 2018 - 18:43 par maxi

» The Walking Dead - Série TV
Mar 23 Oct 2018 - 12:23 par maxi

» The Affair - Série TV
Sam 20 Oct 2018 - 12:52 par maxi

» Sharp Objects - Série TV
Mer 17 Oct 2018 - 19:30 par Damman

» 2018 - tout le monde debout
Ven 17 Aoû 2018 - 20:28 par maxi

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Dim 2 Avr 2017 - 7:23

Le Cinéclub de Niobé

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  maxi le Ven 24 Mar 2017 - 17:07

> Hippocrate: un petit film plein d'humanité mais quand même trop caricatural 2,5 / 5

> Django: comme toi niobé, la violence gratuite ça me saoule 1/5

> Argo: excellent film, original, bon suspense et très bons acteurs Very Happy 3,5/5
avatar
maxi

Messages : 189
Réputation : 5
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Dim 2 Avr 2017 - 18:16

"Lucy"
Les capacités inexploitées du cerveau humain permettraient-elle de s'affranchir des lois de la physique ?
C'est en partie ce postulat qu'explore ce film, et malgré que l'on soit quand même dans un film de science fiction, le résultat se révèle être un gloubi-boulga totalement indigeste de thèses toutes plus invraisemblables les unes que les autres, jusqu'au final qui frise le ridicule total.
Du coup, les scènes d'actions paraissent peu crédibles, pour ne pas dire totalement farfelues.
Depuis quelques années déjà, le nom de Luc Besson n'est plus vraiment synonyme de qualité, et malgré son succès public, ce "lucy", avec un scénario très peu travaillé, ressemble plus à un film à vocation purement commerciale qu'à une véritable oeuvre.
Il est bien loin le temps du "grand bleu" et de "nikita", il a dû trop regarder Tarantino et John Woo depuis, espérons que "valérian" soit mieux que ça.



"quand vient la nuit"
J'était assez impatient de voir cette deuxième oeuvre de Michael Roskam, le réalisateur de l'étonnant "bullhead".
Et il faut bien reconnaitre que ce film confirme parfaitement le talent du gars.
Moi qui aime bien les comparaisons inutiles, j'ai trouvé qu'il est assez bien dans la lignée d'un Scorcese, ou de James Gray (l'un des réalisateur les plus intéressants du moment), des choses m'on rappelé "little odessa" et "la nuit nous appartient".
Avec une histoire simple mais bien racontée, des acteurs charismatiques, quelques éclairs de violence mais pas trop, une manière de filmer qui instille une atmosphère, malgré une relative lenteur il y a une montée en tension palpable jusqu'à la conclusion finale, et certaines scènes ont une force énorme dans la confrontation de personnages qu'on pense ordinaires mais qui ne sont pas forcément ce que l'on croit.
Il y a aussi, en plus d'un Tom Hardy parfait dans son rôle d'un type taciturne et introverti, le grand plaisir de revoir Noomi Rapace, James Gandolfini, et Matthias Schoenaerts.
En résumé, c'est une série noire à l'américaine, vachement bien foutue, à l'ambiance glauque juste ce qu'il faut.
Parait-il que ce film n'a pas vraiment rencontré son public, il vaut pourtant 100 fois mieux que la bouse de Luc Besson cité précédemment …. mais bon, chacun ses goûts.

avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Dim 2 Avr 2017 - 18:57

@maxi a écrit:> Hippocrate: un petit film plein d'humanité mais quand même trop caricatural  2,5 / 5
Sur quels points trouves-tu qu'il est caricatural ?
avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  maxi le Lun 3 Avr 2017 - 22:20

Je l'ai vu il y a pas mal de temps, c'est l'impression que j'avais retenue, mais en fait tous les films de toubibs me font cet effet Laughing , les personnages sont généralement excessifs, voire caractériels et franchement c'est sûrement la profession où il y en a le moins Very Happy Il faudrait que le revois un jour lointain pour qu'on en repapote, mais attention j'avais bien aimé Wink
avatar
maxi

Messages : 189
Réputation : 5
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Nimes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Dim 9 Avr 2017 - 18:28

"The yards"
Corruption, magouilles en tous genres, des personnages dépassés par les situations dans lesquelles ils se mettent …. un film sombre, tendu, des acteurs magnifiques (Charlize Theron étonnante dans un rôle peu habituel) …. tout ce que j'aime, du James Gray quoi !
Un petit reproche ? peut-être un peu long, mais fallait bien ça pour instiller l'ambiance.



Dernière édition par niobé le Dim 9 Avr 2017 - 18:29, édité 2 fois
avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Dim 30 Avr 2017 - 18:36

"les beaux jours"
Tout d'abord, Fanny Ardant en blonde, ça surprend un peu, mais finalement on s'habitue, surtout dans une jolie chronique sociale comme ça, qui aborde avec délicatesse les différences générationnelles et les préjugés, avec des acteurs justes, et beaucoup d'humour.

avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Lun 29 Mai 2017 - 19:22

"mommy"
Je n'allais pas le rater lors de son premier passage télé celui-là, avec toutes les bonnes critiques que j'avais entendu sur lui, et c'est vrai qu'il est assez intéressant, il y aurait mille choses à en dire …. je vais être plus bref.
Tout d'abord il y a des parti-pris techniques surprenants, avec le format d'image qui change au cours de l'histoire en fonction de l'atmosphère suggérée, et le langage "patois" québécois qui donne un charme particulier (tout en étant pas vraiment commercial pour exporter le film).
Le thème exploré par l'histoire est l'attitude des gens et de la société en général face à quelqu'un de "différent", sans parti-pris, juste pour susciter la réflexion.
La technique de narration est beaucoup basée sur des ruptures brutales de rythme : en quelques secondes on passe du rire aux larmes ou du calme à la violence.
Les acteurs sont étonnants de naturel, surtout le jeune homme, qui fait une composition incroyable.
C'est une oeuvre difficile, un film dur, mais c'est un film magnifique.

avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Mar 6 Juin 2017 - 19:49

"papa ou maman"
Une idée toute simple mais finalement assez originale, pour un film qui démarre comme une comédie banale et fini en jeu de massacre, avec les enfants en ligne de mire qui s'en prennent plein la tronche …. un peu iconoclaste et plutôt jouissif; il y a longtemps que je m'étais autant marré.  Laughing  

avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Mar 27 Juin 2017 - 19:31

"À bout portant"
Malgré de nombreuses invraisemblances, des acteurs qui ont des "gueules" pour un film nerveux et haletant, comme on aimerait en voir plus souvent en France, un peu dans la lignée de "ne le dit à personne" (mais avec une histoire nettement moins travaillée).


avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  niobé le Dim 20 Aoû 2017 - 19:07

Quelques petits trucs pas mal, vus à la télé ces derniers temps :

"Yves Saint Laurent"
A priori, la vie d'un grand couturier, ce n'était pas fait pour me passionner, mais l'interprétation de Pierre Niney est tellement réaliste, au delà de la ressemblance physique il est habité par son rôle jusque dans les moindres mimiques du personnage, qu'il donne corps et vie à ce film; vraiment intéressant.
Du coup, j'ai très envie de voir l'autre version avec Gaspard Ulliel, histoire de comparer.





"shaun of the dead"
Les histoire de zombies, ce n'est pas vraiment mon truc, mais en version déjantée c'est autre chose .... trop drôle ce film là !





"perfect mothers"
Sur un thème qui peut paraitre scabreux au premier abord, un film plutôt sensible qui traite avec une certaine délicatesse de plusieurs sujets : la différence d'âge, le vieillissement, le temps qui passe, la trahison en amour et en amitié, le poids des apparences et les tabous de la société....
Mention spéciale à Robin Wright qui sait faire passer tous les tourments de son personnage malgré un jeu d'une grande sobriété.
 
avatar
niobé

Messages : 223
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéclub de Niobé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum