Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le chantier du Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

Dunkerque - 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dunkerque - 2017

Message  niobé le Lun 31 Juil 2017 - 22:02

réalisateur : Christopher Nolan
acteurs : Fionn Whitehead, Mark Rylance, Tom Hardy, Kenneth Branagh, Cillian Murphy ….
origine : Américain, Français, Britannique, Néerlandais
sortie : juillet 2017
durée : 1h 47

l'histoire : en 1940, les armées françaises et anglaise sont acculées à la mer par le feu allemand, à Dunkerque, seul lieu d'embarquement pour rejoindre l'Angleterre, mais les bateaux arrivent au compte-gouttes, alors que les bombes pleuvent ….



Il convient d'abord de mentionner quelques partis-pris étonnants : aucun ennemi n'apparait physiquement à l'écran, pas de chair sanguinolente montrée, et l'unité de temps est relativement élastique en fonction de l'action.
Il en découle un genre de narration particulier, pour ne pas dire novateur, tout se base sur les émotions, de celles qui vous prennent aux trippes pour vous maintenir en haleine jusqu'au bout, et surtout sur les sensations, destinées à faire ressentir aux spectateurs ce qu'ont vécu ces soldats coincés dans cette souricière, il s'en dégage une impression d'étouffement, d'oppression, avec des scènes à la fois sublimement belles et terriblement réalistes, avec des décors et des effets spéciaux incroyables.
Les acteurs sont au diapason, peu bavards, avec une mention spéciale pour Tom Hardy dont la sobriété du jeu colle parfaitement au rôle.
En fait, c'est une oeuvre qui réussi le tour de force d'être à la fois un film d'auteur, du grand spectacle, avec en plus avec un intérêt historique, ce qui est assez peu courant.
En effet, c'est une période rarement portée à l'écran, et même plutôt méconnue, à ma connaissance seulement vue dans "week-end à zuydcoote".
Je le conseille très fortement, c'est un film à voir absolument sur un grand écran, ça fonctionne dans le même genre que les montagnes russes des parcs d'attractions.  Very Happy  


Et puis il y a cette bande originale, de Hans Zimmer évidemment, le comparse habituel de Nolan :



Le film commence gentiment, et puis quand la musique démarre,  les choses s'accélèrent, et ça ne vous lâche plus jusqu'à la fin, c'est comme un métronome ultra-rapide qui annonce les prochains bombardiers, comme un chronomètre qui mesure le temps séparant la vie de la mort, comme un décompte vers une fin certaine et fatale .... ou .... vers une libération.
Elle donne une puissance inédite aux images, et c'est une des grandes réussites de ce film.
avatar
niobé

Messages : 190
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum