Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le chantier du Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

1932 - La momie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1932 - La momie

Message  Admins le Dim 8 Sep 2013 - 21:21

LA MOMIE 1932
Karl Freund
Universal Studios







Produced by Carl Laemmle
Directed by Karl Freund
With
Boris Karloff
Zita Johann
David Manners
Edward Van Sloa
73 minutes


Résumé


Des archéologues britanniques découvrent une momie curieusement conservée, celle ci revient à la vie, il s'agit du prêtre maudit, Imhotep, il va tout faire pour réanimer son amour, la princesse Ank-Souh-Namun en sacrifiant une jeune et belle égyptienne qui serait en fait sa descendante. Les archéologues devront tout faire pour empêcher ce sacrifice et détruire le prêtre.

Mon avis:


Un film impressionnant par bien des points, en tout cas sans effets spéciaux, seule l'intrigue, le jeu des acteurs et de la momie créent une ambiance oppressante à souhait. Impossible de ne pas être saisi par le regard transperçant de Karloff qui est bien plus exploité dans ce rôle que dans Frankenstein, son talent est immense et il glace le sang. Il est clair qu'en 1932 il a du y avoir qqs cris dans les salles obscures. Sa grande taille, la lenteur féline de sa démarche, le maquillage remarquable de son visage et le génie de son élocution et de ses mimiques, en font presque un génie du cinéma muet qu'il a du forcément pratiquer.
Mais il n'est pas seul, la belle Helen est remarquable, ses yeux sont immenses et son déhanché au bal particulièrement ravageur, une femme fatale comme il n'en existe plus, et d'ailleurs le jeune archéologue après qqs mois de solitude dans le désert succombera à ses charmes en une poignée de secondes.  Laughing




La malédiction se déroule implacablement et rien ne semble en mesure de stopper Imhotep et son projet d'amour éternel avec la Princesse Ank-Souh-Namun. Encore une fois c'est l'amour du jeune couple qui évitera ce désastre.

Je vous recommande grandement ce film qui est à la source de tant d'autres, qui évidemment sont plus modernes et dynamiques, mais n'auront jamais le charisme du duo de ce chef d'oeuvre.

         5/5 rien à jeter !

petites anecdotes:
On retrouve là aussi une fibre germanique, d'abord avec le producteur et le réalisateur aux origines allemandes, (au passage Karloff est un nom de scène, c'est un anglais). Dans le film il y a de Dr Muller et Frau Muller et le premier texte qui est le rouleau de Toth commence par "Herein" qui signifie à l'intérieur en allemand la suite est en anglais, ces petits clins d’œil ont du être bien appréciés d'outre Rhin  8-)


Autre anecdote:
il y a même un peu de français, d'abord Helen veut se rendre au "musée des antiquités" et répondant au téléphone le Pr répondra "tout de suite", n'oublions pas qu'en 1930, la France est une grande puissance culturelle qui rayonne, et que ce devait être très snob de caser qqs expressions françaises, comme aujourd'hui certains friment avec l'anglais.
avatar
Admins

Messages : 333
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum