Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» Le Cinéclub de Niobé
Hier à 19:07 par niobé

» 2001 - Les aventuriers du monde perdu
Sam 9 Déc 2017 - 8:42 par maxi

» Designated Survivor - Serie TV
Mar 5 Déc 2017 - 18:54 par maxi

» Je suis un Nouveau Membre > Bienvenue > merci de clicker ce sujet
Ven 1 Déc 2017 - 19:24 par nunu21

» La Fantasy a de beaux jours devant elle
Dim 26 Nov 2017 - 21:09 par Damman

» Handmaid's tale - (Serie TV)
Mer 22 Nov 2017 - 7:40 par maxi

» STRANGER THINGS : génie ou produit marketing?
Dim 19 Nov 2017 - 19:46 par Damman

» House of Cards - Serie TV
Dim 19 Nov 2017 - 11:38 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Ven 17 Nov 2017 - 22:19 par Lulu-

» Cine Pedia, toujours là !
Ven 17 Nov 2017 - 13:35 par Cine-Pedia

» Bar du Geek: technique, Vidéos compressées, formats etc...
Ven 17 Nov 2017 - 10:03 par maxi

» The Orville - Serie TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:08 par maximumuse

» The Walking Dead - Série TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:01 par maximumuse

» 2017 - l'école buissonnière
Dim 12 Nov 2017 - 15:56 par niobé

» Débat: Univers Blade runner
Sam 11 Nov 2017 - 15:41 par maxi


1939 - Ninotchka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1939 - Ninotchka

Message  maximumuse le Dim 8 Sep 2013 - 21:18



NINOTCHKA
Ernst LUBITSCH - 1939
Greta Garbo


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Principaux rôles:
Greta Garbo : Nina Ivanovna Yakouchova, dite Ninotchka
Melvyn Douglas : Comte Léon d'Algout
Ina Claire : Grande Duchesse Swana
N&B - 110 minutes


Synopsis


Trois agents soviétiques du ministère russe du commerce, Iranoff, Buljanoff et Kopalski, sont envoyés à Paris pour vendre des bijoux, 40 pièces confisquées aux aristocrates pendant la révolution russe. Ils y rencontrent le comte Léon d'Algout, mandaté par la Grande Duchesse Swana qui souhaite récupérer ses bijoux de famille présents dans le lot. Ce dernier éloigne les trois émissaires en leur faisant goûter aux joies du capitalisme. L'URSS envoie alors une envoyée spéciale fidèle au dogme communiste pour remettre les trois hommes dans le droit chemin, Ninotchka Yakouchova. Rigide et dure, elle arrive à Paris avec l'intention de mener la vente à bien et de ramener les trois hommes en Russie. Le comte Léon d'Algout, d'abord décidé à la combattre par tous les moyens, tombe amoureux d'elle et tente de la faire succomber au charme parisien.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
________________________________________________________

Mon avis:


Je ne sais par quoi commencer pour commenter cette perle, alors je commence par le sujet qui est la puissance de l'Amour face aux idéologies  Very Happy

D'abord ce qui fait plaisir c'est que ce film américain, réalisé par un allemand d'origine, est francophile. Il se déroule à Paris, et forcément en Octobre 1939 ça n'est pas banal, surtout que Paris n'est pas un simple décor mais bien la ville de l'Amour, de la frivolité, de l'amusement, bref c'est le "gai Paris". Ensuite la satyre du bolchevisme est aussi efficace que loufoque, en effet les 3 pieds nickelés russes qui débarquent à Paris, récitent comme des enfants les grands principes marxistes, mais ils sont tout sauf des convaincus de ses bienfaits. Et même l'agent Ninotchka envoyée pour suppléer à leur défaillance, ne résistera guère à l'ambiance chaleureuse, aux plaisirs de la vie parisienne et au charme du french lover. Bref Marx ne pèse pas lourd dans la ville lumière.

Les dialogues sont savoureux,  avec des répliques vraiment bidonnantes et ont cette élégance caractéristique du temps où les scénaristes étaient lettrés et talentueux. L'interprétation de Garbo et Douglas est excellente en V.O. et tous les nombreux seconds rôles sont à la hauteur. Le rythme est soutenu sans temps mort et on se délecte chaque minute pour un film qui fait presque 2h, chose assez rare à cette époque.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vraiment un plaisir intemporel que ce bijou de maître Lubitsch, à voir, revoir et faire connaitre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  5/5

Spoiler:
D'entrée on est mort de rire lorsque les 3 russes visitent l'hôtel parisien, et les mimiques du maitre d'hôtel valent tous les dialogues, leurs discussions sur le choix de la chambre pour rester en conformité avec la ligne bolchévique sont à pisser de rire, et leur vision de la qualité du service désopilante.

Tout le film est un vibrant éloge à Paris, la ville romantique et aux français, ces passionnés de l'amour, et les explications de Léon sur le tribunal français ne pouvant résister à la jupe de la duchesse sont vraiment révélatrices de l'image d'épinal de notre pays, surtout à cette époque et il me semble que ça dure encore.

Une des curiosités du film est le fait de voir Garbo éclater de rire, ce monstre froid enfin dégelée et libérée car amoureuse  Very Happy

La chambre moscovite est sinistre et la soirée omelette avec la colocataire chauffeuse de tramway qui ronfle est collector  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le final à Constantinople (Istambul) où le trio infernal jette un tapis par la fenêtre en protestant car il ne vole pas,  clown est une apothéose avec ce restaurant Russe qui leur sert d'évasion et de rejet définitif du bolchévisme.

...  en fait c'est tout le film qu'il faudrait citer
avatar
maximumuse

Messages : 275
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum