Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» Le Cinéclub de Niobé
Hier à 19:07 par niobé

» 2001 - Les aventuriers du monde perdu
Sam 9 Déc 2017 - 8:42 par maxi

» Designated Survivor - Serie TV
Mar 5 Déc 2017 - 18:54 par maxi

» Je suis un Nouveau Membre > Bienvenue > merci de clicker ce sujet
Ven 1 Déc 2017 - 19:24 par nunu21

» La Fantasy a de beaux jours devant elle
Dim 26 Nov 2017 - 21:09 par Damman

» Handmaid's tale - (Serie TV)
Mer 22 Nov 2017 - 7:40 par maxi

» STRANGER THINGS : génie ou produit marketing?
Dim 19 Nov 2017 - 19:46 par Damman

» House of Cards - Serie TV
Dim 19 Nov 2017 - 11:38 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Ven 17 Nov 2017 - 22:19 par Lulu-

» Cine Pedia, toujours là !
Ven 17 Nov 2017 - 13:35 par Cine-Pedia

» Bar du Geek: technique, Vidéos compressées, formats etc...
Ven 17 Nov 2017 - 10:03 par maxi

» The Orville - Serie TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:08 par maximumuse

» The Walking Dead - Série TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:01 par maximumuse

» 2017 - l'école buissonnière
Dim 12 Nov 2017 - 15:56 par niobé

» Débat: Univers Blade runner
Sam 11 Nov 2017 - 15:41 par maxi


2014 - Deux jours une nuit - les frères Dardenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2014 - Deux jours une nuit - les frères Dardenne

Message  niobé le Dim 27 Nov 2016 - 16:29

réalisateurs : Jean Pierre et Luc Dardenne
acteurs : Marion Cotillard, Fabrizio Rongione …
sortie : mai 2014
durée : 1h35
origine : Belgique / Italie / France

l'histoire : Sandra sort d'un arrêt maladie dû à une dépression, mais elle apprend en même temps qu'elle est licenciée, en effet ses collègues de travail ont voté pour garder leur prime de 1000 € plutôt que de la conserver dans l'entreprise, après discussion avec le patron, un nouveau vote doit avoir lieu, Sandra à 48 heures pour faire changer d'avis ses camarades ….



À priori, le cinéma vérité c'est pas trop mon truc, celui des frères Dardenne encore moins.
D'ailleurs, le premier quart d'heure, assez lent et laborieux, a confirmé mes craintes.
Mais maintenant, il m'est bien obligé de reconnaître que je me suis trompé.
En effet, à partir du moment où Sandra commence à aller voir ses collègues un par un, le film s'anime vraiment et devient une formidable étude psychologique de société, et du caractère de nos congénères.
En une quinzaine de scènes assez courtes, qui auraient pu être répétitives et ennuyeuses (il n'en est rien), à chaque personne rencontrée la réaction est différente : indifférence, empathie, rejet, violence ...
En fonction des réponses qu'elle obtient, notre héroïne balance tour à tour de l'espoir au désespoir, et le spectateur avec elle.
La fois où un des jeunes qui travaille avec elle exprime ses immenses regrets vous cueille d'émotion.
Cette histoire nous donne aussi à voir un milieu où la crise a fait des ravages, où la solidarité rivalise avec l'égoïsme, où le meilleur de la nature humaine s'exprime, et aussi le pire.
Sans rien révéler, le dénouement est dans la droite lignée du reste, un peu inattendue et contrariante, on ne fait pas dans la "fin heureuse" chez les Dardenne.
Et en plus elle est vraiment bien la môme Cotillard, secondé par d'excellents seconds rôles.
C'est un bon film, même si on est plutôt satisfait de sortir de la salle pour retrouver sa petite vie, plutôt que celle un peu noire de Sandra.
avatar
niobé

Messages : 186
Date d'inscription : 11/09/2016
Localisation : Blois

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum