Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» Le Joueur d'Echec de Stefan Zweig
Aujourd'hui à 12:32 par Damman

» Le Cinéclub de Niobé
Hier à 19:07 par niobé

» 2001 - Les aventuriers du monde perdu
Sam 9 Déc 2017 - 8:42 par maxi

» Designated Survivor - Serie TV
Mar 5 Déc 2017 - 18:54 par maxi

» Je suis un Nouveau Membre > Bienvenue > merci de clicker ce sujet
Ven 1 Déc 2017 - 19:24 par nunu21

» La Fantasy a de beaux jours devant elle
Dim 26 Nov 2017 - 21:09 par Damman

» Handmaid's tale - (Serie TV)
Mer 22 Nov 2017 - 7:40 par maxi

» STRANGER THINGS : génie ou produit marketing?
Dim 19 Nov 2017 - 19:46 par Damman

» House of Cards - Serie TV
Dim 19 Nov 2017 - 11:38 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Ven 17 Nov 2017 - 22:19 par Lulu-

» Cine Pedia, toujours là !
Ven 17 Nov 2017 - 13:35 par Cine-Pedia

» Bar du Geek: technique, Vidéos compressées, formats etc...
Ven 17 Nov 2017 - 10:03 par maxi

» The Orville - Serie TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:08 par maximumuse

» The Walking Dead - Série TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:01 par maximumuse

» 2017 - l'école buissonnière
Dim 12 Nov 2017 - 15:56 par niobé


1962 - Dr No - James Bond 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1962 - Dr No - James Bond 1

Message  maximumuse le Mar 11 Oct 2016 - 18:03

Dr NO

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Distribution:
Sean Connery (James Bond), Ursula Andress (Honey Ryder), Joseph Wiseman (Dr. No), Jack Lord (Felix Leiter), Bernard Lee (M), Anthony Dawson (Le professeur Dent), John Kitzmiller (Quarrel), Zena Marshall (Miss Taro), Eunice Gayson (Sylvia), Michel Mok (Soeur Rose), Lois Maxwell (Miss Moneypenny), Peter Burton (Q), Yvonne Shima (Soeur Lily), Louis Blaazer (Pleydell-Smith), Reginald Carter (Jones), William Foster Davis (Duff), Margaret Le Wars (La photographe), Dolores Keator (Mary), Colonel Burton (Le Général Potter)...

Synopsis:
James Bond, agent secret 007 de sa Gracieuse Majesté, doit enquêter sur le meurtre d'un collègue et de sa secrétaire qui a eu lieu à la Jamaïque. Une fois arrivée, il entre en contact avec un agent de liaison du FBI et se retrouve rapidement pris comme cible de mystérieux gangsters. Très vite, il tombe sur la piste d'un mystérieux et riche criminel prêt à tout pour rompre la paix dans le monde, un certain Dr. No.






Bon comme l'été est très pauvre question sortie ciné et puis de toute façon on préfère se balader, se baigner, se bronzer,etc... que d'aller s'enfermer dans un cinéma, quoique la clim y marche bien quand même, bref c'est l'occasion, aux heures de canicule, de réviser ses classiques ou d'en découvrir, il y en a tant !  Or existe t il plus classique que le 1er James Bond ? dans la catégorie film d'espionnage je ne vois pas plus classique, hormis p-e les OSS 117 , films français, ( cocorico), sortis bien avant mais au succès modeste car seulement hexagonal.

Bref ce film a 51 ans ! et pourtant il reste magnifique, il a été très bien restauré, et voir le monde des années 50 lui donne un charme vintage délicieux, ses gros téléphones colorés, ses grosses voitures, ces fauteuils "modernes", le gramophone 78 tours , la mode vestimentaire et les coiffures parfois choucroute font sourire, etc... une ambiance d'après guerre, heureuse rappelons le ! et surtout le contraste est frappant avec le cinéma d'aujourd'hui, c'est une douce violence, en effet même s'il y a des morts brutales, elles sont professionnelles, et on ne ressent pas la haine ou la barbarie , l'ultra violence actuelle, vraiment ça fait du bien. Zéro de stress !

Et puis immédiatement Sean Connery, qui crève l'écran, dès les premiers instants il est Bond, sans forcer ! il ne joue pas le rôle, il l'incarne, lui donne vie et dès sa 1ere rencontre féminine, la poupée en bikini lui demande, "que puis je faire pour vous ?" en 3 coups de poings, 2 mimiques, 2 girls, un baiser et 3 répliques, le décor est planté et pour longtemps ! et on en redemande  Laughing
C'est du pur divertissement, les scenarii sont tous assez sommaires et plutôt ressemblants, et l'ossature du film est globalement tj la même, mais quand une recette est bonne, comme en cuisine, elle marche ! même si en 50 ans c'est logique qu'elle évolue pour être adaptée à son époque ce qui était le cas de ce 1er film.

Attention c'est le premier film, mais pas le 1er roman, qui est "Casino Royale", pour une histoire de droits il a échappé à la production EON qui réalise la saga, du coup il y aura 3 versions: une télé, une humoristique en 1967 et enfin celle de 2006 avec Daniel Craig, c'est donc elle qui démarre l'histoire, c'est l'épisode 1.

Quant aux femmes, elles sont magnifiques, et pas du tout juste "belle et tais toi", enfin pour les héroïnes, elles ont tout, le physique, l'intelligence, le caractère bien trempé, comme moneypenny, genre de grande sœur protectrice.

Puis à mi film apparaît Ursula Andress, oui c'est une apparition car son entrée en scène est fracassante car oui c'est la sirène qui sort de l'eau, c'est vraiment la pin-up typique de cette époque du genre de celles qui remplissaient les play boys et les calendriers pour mâles et son tenue sur la plage fait désormais partie des scènes cultes du charme parfait.






Dr No:






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Oui il dit No, car tlm lui a dit No ou Niet ! aussi il est aigri d'être un génie non reconnu et tel le capitaine Némo, et son Ile Mystérieuse, il crée une base secrète et sans nautilus il crée une arme de destruction forcément nucléaire, la grande terreur de cette période de guerre froide et pour ne froisser personne, il est chinois ;-)  c'était très à la mode ces fous qui voulaient dominer le monde ou le détruire par simple esprit de vengeance d'égocentrique humilié.

C'est dommage que le personnage ne soit pas un peu plus développé, il apparaît très tardivement et ses explications seront lapidaires, ainsi on ne sait pas pourquoi il a trahi les chinois et a été rejeté par les USA et l'URSS, il est le méchant de service, car il en fallait un Very Happy

Alors si vous ne l'avez jamais vu et que vous connaissez finalement peu l'univers Bondien

n'hésitez pas !  commencez par le 1er et dites Yes !  au "Dr No"   Laughing

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven 

à l'aise
avatar
maximumuse

Messages : 275
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum