Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous
Derniers sujets
» Le Cinéclub de Niobé
Hier à 19:07 par niobé

» 2001 - Les aventuriers du monde perdu
Sam 9 Déc 2017 - 8:42 par maxi

» Designated Survivor - Serie TV
Mar 5 Déc 2017 - 18:54 par maxi

» Je suis un Nouveau Membre > Bienvenue > merci de clicker ce sujet
Ven 1 Déc 2017 - 19:24 par nunu21

» La Fantasy a de beaux jours devant elle
Dim 26 Nov 2017 - 21:09 par Damman

» Handmaid's tale - (Serie TV)
Mer 22 Nov 2017 - 7:40 par maxi

» STRANGER THINGS : génie ou produit marketing?
Dim 19 Nov 2017 - 19:46 par Damman

» House of Cards - Serie TV
Dim 19 Nov 2017 - 11:38 par maxi

» Netflix menace-t-il les salles de cinéma ?
Ven 17 Nov 2017 - 22:19 par Lulu-

» Cine Pedia, toujours là !
Ven 17 Nov 2017 - 13:35 par Cine-Pedia

» Bar du Geek: technique, Vidéos compressées, formats etc...
Ven 17 Nov 2017 - 10:03 par maxi

» The Orville - Serie TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:08 par maximumuse

» The Walking Dead - Série TV
Ven 17 Nov 2017 - 9:01 par maximumuse

» 2017 - l'école buissonnière
Dim 12 Nov 2017 - 15:56 par niobé

» Débat: Univers Blade runner
Sam 11 Nov 2017 - 15:41 par maxi


2015 - Elser, Er hätte die Welt verändert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2015 - Elser, Er hätte die Welt verändert

Message  maximumuse le Ven 16 Sep 2016 - 23:27


Elser, un héros ordinaire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Allemagne - 114 min - Oliver Hirschbiegel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Distribution:
Christian Friedel : Georg Elser
Katharina Schüttler : Elsa
Burghart Klaussner : Arthur Nebe
Johann von Bülow : Heinrich Müller
Felix Eitner : Eberle
David Zimmerschied : Josef Schurr

Synopsis
le 8 novembre 1939, un homme commet un attentat à l'explosif pour tuer Hitler, on sait tous qu'il echoua pour 11 petites minutes, ...







Alors je commence par un petit coup de gueule général:
D'abord parce que personne ne s'intéresse à l'héroïsme de ce résistant et il aura fallu ce film pour qu'un semblant d'hommage lui soit rendu, quelle honte, merci par exemple de partager sa vidéo sur les réseaux sociaux.

Ensuite 2e coup de gueule pour le boulet qui a traduit le titre par "un héros ordinaire", alors que la VO en allemand signifie "il aurait changer le monde", non mais sérieux pourquoi se permettent ils de telle trahison ?! Il est content de son oxymore à la con le petit technocrate de la traduction ? Un héros est par définition qqu'un d'extra ordinaire !  

Bon venons en à ce film historique qui nous plonge dans l'avant guerre, avec l'ascension du nazisme en contrepoid du communisme, il ne faut jamais oublier cette cause majeure, et le début de la dictature, avec pour première cible justement les "rouges".

Elser est un musicien, c'est un épicurien qui préfère l'amour à la guerre et qui assiste sidéré à l'évolution de ses voisins, amis, des enfants, etc... par cette narration sur environ 5 ans, on comprend comment le gentil accordéoniste pacifiste en vient à préparer et éxécuter cet attentat qui aurait c'est sûr changer le monde s'il avait réussi, maudites 11 minutes !  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le film débute par l'attentat manqué, pour ensuite reprendre dans le passé sa génèse, il faut absolument le voir en VO, je pense que l'absolutisme des officiers nazis n'est pas transposable dans une autre langue. L'acteur qui joue Elser est très convaincant, il a un charme fou et joue à la perfection le jouisseur insouciant, qui devient observateur qui goutte après goutte, dégout après dégout, voit se remplir son réceptable à révolte et comment il devient un rebelle puis un terroriste, comme ils disaient.

Le film est très réaliste, sans fioriture, peu de musique, des personnages très impliqués, si j'étais un allemand aujourd'hui j'aurais à coeur d'honorer la mémoire d'un tel personnage, qui nous rappelle que tous les allemands n'étaient pas des NAZIs et qu'ils fûrent les premiers résistants. Mais au delà de l'interêt historique, le film est très prenant, car on plonge au coeur de la "bête" et son pouvoir de fascination, rappelant combien une idéologie peut avoir un pouvoir de séduction énorme...

Elser étant un spectateur impuissant, il nous représente un peu, et nous explique de ne pas attendre l'ultime dérive pour rejeter les extrêmismes
Au total un film très fort, à montrer à tous, et qui sera toujours d'actualité tant l'âme humaine peut facilement virer dans la barbarie, ne le vit on pas ? ne dit on pas qu'il faut toujours tirer des leçons de l'Histoire ? Mieux vaut tard que jamais, Merci Mr Elser, Gloire vous soit un jour rendue à travers le monde entier
avatar
maximumuse

Messages : 275
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum