Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

1994 - Les évadés - F Darabont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1994 - Les évadés - F Darabont

Message  maximumuse le Dim 8 Sep 2013 - 18:53


The Shawshank redemption



Frank Darabont - 1994 - 2H22 - USA


Distribution:
Tim Robbins: Andy Dufresne
Morgan Freeman: Ellis Boyd « Red »
Bob Gunton: Samuel Norton
William Sadler:  Heywood
Clancy Brown : Cpt Byron T. Hadley
Gil Bellows : Tommy Williams
Mark Rolston : Bogs Diamond
James Whitmore : Brooks Hatlen
Jeffrey DeMunn : procureur de district

Résumé:
Andy, banquier respecté, rentre ivre chez lui, étant armé, il semble avoir commis un crime passionnel, sa femme et son amant sont retrouvés morts par la femme de chambre, tout l'accuse et le voila expédié au pénitencier de Shawshank. Il refusera d'y subir sa déshumanisation







Avant de parler du film, un petit mot du réalisateur, Frank Darabont, ce fils de réfugié hongrois est né par hasard en France, pour très vite émigrer aux USA. Il est multi-talents, et sera tout à la fois réalisateur, scénariste et producteur. Il faut parcourir son oeuvre où il collabore à de nombreux bons films. Mais avec "The Shawshank redemption", inspiré d'une nouvelle du grand Stephen King, il éclate au grand jour et croule sous une pluie de récompenses. Il est à noter que ce film est devenu culte et caracole en tête de nombreux classements sur la toile comme l'incontournable lmdb. Quand on sait qu'il est aussi le réalisateur de "la ligne verte", il me semble que tous les membres devraient le voir.


Ne dites pas encore un film en prison, une évasion, etc... non, car si bien sûr le fond est assez classique avec son cortège de brutalités, ceci n'est que le décor des aventures d'un banquier sous les verrous. Andy est surtout un homme non résigné, et son obsession sera d'insuffler un peu de civilisation dans cette jungle remplie de brutes décérébrés.Passionné du jeu d'échecs, il en appliquera la stratégie, celle qui consiste à savamment utiliser les pions, puis les pièces maîtresses, pour arriver à renverser le Roi. Le moins qu'on puisse dire d'Andy, c'est qu'il est doté d'une sacrée intelligence, et que c'est grâce à elle qu'il rendra son séjour extraordinaire.


Mais au delà de l'entreprise civilisatrice d'Andy, passe temps indispensable quand on est condamné à 20 ans de pénitencier, il faut voir le message sur l'échec de la prison à changer les détenus en citoyen, seul le volet répressif est exploité, et c'est bien ce qu'Andy dénonce et refuse, car à perdre son temps, autant le consacrer à se préparer à la vraie vie, celle de la sortie, au risque de devenir un "institutionnalisé", c'est à dire un assisté mental incapable de vivre en société. C'est un excellent film, rempli d'humanité et où l'amitié triomphera de la sauvagerie.

Tim Robbins excelle par sa justesse, sa classe, et Freeman en observateur amusé et intrigué, ne force guère son talent dans ce qui est pour lui un second rôle. Vraiment je ne peux en dire plus sans spoiler, ce qui serait un crime dans ce genre d'intrigue, et je ne peux que vous le recommander chaudement.

Pas 1 seconde d'ennui, de l'humour, du talent, des coups de théâtre, une parfaite réussite 8,5/10
avatar
maximumuse

Messages : 310
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum