Forum Cinéma et Séries
Bienvenue dans le Salon des Cinéphiles ;-)

Rejoignez nous

2015 - Le dernier loup - JJ Annaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2015 - Le dernier loup - JJ Annaud

Message  maximumuse le Sam 23 Jan 2016 - 11:12

LE DERNIER LOUP



2015 - JJ Annaud - Chine - France (?)

Distribution:
Feng Shaofeng (William Feng) : Chen Zhen
Shawn Dou : Yang Ke, le condisciple de Chen Zhen
Ankhnyam Ragchaa : Gasma, la belle-fille de Bilig
Yin Zhusheng : Bao Shunghi, l'officiel
Basen Zhabu : Bilig, le chef de la tribu
Baoyingexige : Batu, le fils de Bilig


Résumé:
En 1967, lors de la « 2e année de la Révolution culturelle », le jeune étudiant chinois Chen Zhen est envoyé en Mongolie-Intérieure pour y étudier une tribu de bergers nomades. Là-bas, il capture alors un louveteau pour l’apprivoiser. Alors qu'une relation se développe entre lui et l'animal, les loups sont menacés par un officier du gouvernement qui décide par tous les moyens d’éliminer les loups de la région.



_________________________________________________________________



Ha Jean Jacques Annaud ! Quel cinéaste !
Quand on a fait "la guerre du feu" et "le nom de la rose" on a plus rien à prouver, on fait parti des maîtres du 7e Art, mais évidemment nos ayatollahs parisiens ne supportant pas le génie qui les dépasse, et il a du s'expatrier pour réaliser des oeuvres à la hauteur de son talent, et franchement "l'ours", "l'amant" fûrent des Masterpiece comme on dit, et même si ensuite "les 2 frères" ou "or noir" fûrent moins remarquables, ils sont néanmoins de très beaux films, bien au dessus de la production de notre cinéma "officiel". Aussi quand "le dernier loup" arrive on se demande s'il va renouer avec le génie ou rester dans la lignée juste moyenne.

Mais de toute façon je suis bon client pour Mr Annaud.


transmission du savoir

D'abord la production est rebelle avec un film produit et réaliseé en Chine, et franchement ça fait du bien de quitter Hollywood, ce géant certes génial mais en même temps ce monstre fossoyeurde richesse culturelle. Aussi l'initiative mérité à elle seule des applaudissements.

Mais venons en au film:
Je suis séduit dès les premières images, chaque plan même fugace de qqs secondes est juste beau, on retrouve avec bonheur l'oeil du photographe, et les paysages de Mongolie n'y sont pas pour rien, on pense immédiatement à "Himalaya" , un film d'éric Valli et Jacques Perrin, très proches finalement. Bref on comprend que visuellement on va se régaler. Puis s'installe l'histoire, ou comment la "modernité" ignare cause un désastre en méprisant le savoir ancestral, un message que l'on peut appliquer d'ailleurs sans cesse, à tous les sujets, tant l'humanité fonce sans réfléchir et en confondant technique et progrès...

Mais j'anticipe sur le fond du film. Revenons au film, j'avoue être admiratif de ses rares réalisateurs qui savent faire tourner des animaux et qui rappellent aux humains qu'ils ne sont qu'une espèce animale parmi les autres, parti intégrante de la Nature, car oui cette leçon de respect des anciens, des animaux, de la nature, c'est bel et ça qui motive JJ Annaud et sa caméra devient l'instrument de cette démonstration, de ce procès, ... en bêtise.

Les portraits et gros plans sur les loups sont dignes d'un documentaire BBC, et c'est bien normal car ce sont eux les vedettes du film. Cherchant à dompter la nature pour se nourrir, l'Homme déséquilibre tout et finalement détruit tout, un film qui aurait pu figurer à l'affiche de la COP 21 mais qui pourrait être encore plus efficace en étant diffusé dans toutes les écoles du monde.

Alors en 2016, faire un film sur les loups, c'est un message universel contre la violence d'un capitalisme rapace et irresponsable qui lui ne respecte que l'argent, et le message s'adresse évidemment aux Chinois, cette civilisation si ancienne qui commet en pire toutes nos erreurs ... Merci Mr Annaud, vous êtes un français expatrié, en Chine cette fois, et le vrai porteur du message de la Raison, or quoi de plus français que Descartes, Rousseau, Voltaire ou Sartre ? Oui Mr Annaud est un lanceur d'alerte dissimulé dans la peau d'un réalisateur, et son oeuvre délibérément multiculturelle, se veut intemporelle et surtout Universelle, c'est vraiment du 7e Art

 8,5/10

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven 



Le film sera présent aux Oscars pour représenter ... la Chine

Yen a vraiment marre de ce pays qui fait fuir ses talents ...
avatar
maximumuse

Messages : 310
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cinema.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum